Baseball

Les Phillies frappent un grand coup

Les Phillies de Philadelphie ont frappé un grand coup hier, en signant le lanceur Jake Arrieta sur les termes d’un contrat de 3 ans et 75 millions $ au total. Ce qui lui rapportera une moyenne incroyable de 25 millions $ par saison.

Le principal intéressé pourra choisir l’option de quitter l’équipe après seulement 2 saisons à Philadelphie. Toutefois, on pourrait éviter tout ça, si les Phillies décident de prolonger le contrat de 2 ans pour un total de 5 saisons selon FanRag Sports.

Cette prolongation peut débuter à 20 millions $ par saison et pourrait monter jusqu’à 30 millions $ selon le nombre de départs qu’Arrieta obtiendra durant les deux premières années du contrat et surtout s’il est finaliste pour le trophée Cy Young.

L’artilleur de 32 ans a connu une excellente fin de saison 2017 avec une mpm de 2,28 après le match des étoiles. On se rappelle tous de son excellente deuxième moitié d’année 2015, où il dominait la MLB avec une mpm de 0,75. Il avait ainsi remporté le trophée Cy Young à la conclusion de la saison.

Il a été un peu moins solide l’an passé par rapport à ses standards habituels avec un dossier de 14-10, une moyenne de points mérités de 3,53 et 163 retraits au bâton.

La rotation des lanceurs comprendra maintenant Arrieta, Aaron Nola, Jared Eickhoff, Vince Velasquez et Nick Pivetta. Un peu plus convaincant avec l’ancien lanceur des Cubs de Chicago.

Même si on croyait que les Phillies seraient en reconstruction cette année, l’équipe a démontré son sérieux en faisant l’acquisition de deux excellents joueurs avant le début de la saison. En plus d’Arrieta, l’équipe a embauché le joueur de premier but Carlos Santana sur les termes d’un contrat de 60 millions $ pour trois ans au mois de décembre.

Ailleurs dans la MLB, le joueur d’avant-champ Neil Walker aurait signé un contrat d’un an et 5 millions $ avec les Yankees de New York.

Crédit photo : sportingnews.com

Article précédent

Le Canadien à Columbus sans Phillip Danault

Article suivant

Petrasso, Edwards et Piette avec le Canada

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *