Baseball

Une première depuis 2015 pour les Cubs

Durant la série de championnat de la Ligue nationale, les Cubs de Chicago tenteront d’accéder à la Série mondiale pour une deuxième saison consécutive face aux Dodgers de Los Angeles. Une première depuis 2015, alors que les Royals de Kansas City ont accédé à la finale pour deux années de suite.

Les deux équipes se sont affrontées au même moment l’année dernière et ce sont finalement les Cubs qui ont remporté cette série en six rencontres. Toutefois, l’avantage du terrain appartenait à Chicago, alors que les Dodgers sont considérés comme les favoris pour le championnat cette année.

D’ailleurs, Los Angeles demeure l’équipe la plus coriace des séries éliminatoires actuellement. Grâce à une équipe bien balancée en attaque, en défensive et sur la butte, les Dodgers ont facilement balayé leur dernière série face aux Diamondbacks de l’Arizona en trois rencontres. Ils auront donc une belle chance d’accéder à une première finale depuis 1988, où ils avaient remporté les grands honneurs.

Bien sûr, tout passe également par la performance du lanceur Clayton Kershaw qui n’était pas l’ombre de lui-même face aux Diamondbacks. Cependant, il pourra se reprendre rapidement avec un départ pour la première rencontre. Terminant la saison régulière avec 18 victoires et 4 revers, ce dernier sera encore très dominant face aux Cubs. Il ne faut certainement pas oublier les deux autres partants Rich Hill(12-8) et Alex Wood(16-3) qui peuvent aussi être très solides sur la butte. De plus, les Dodgers ont l’habitude de prendre l’avance rapidement et ils possèdent l’un des meilleurs sauveteurs de la MLB en Kenley Jansen qui a signé 41 sauvetages en saison régulière. Le poste de lanceur n’est pas le plus solide, mais l’équipe possède une bonne profondeur pour remporter le championnat de la Ligue nationale.

De plus, Los Angeles peut compter sur une attaque redoutable avec Justin Turner (6 en 13 / 5 points produits), Yasiel Puig (5 en 11 / 4 pp), Austin Barnes (4 en 8 / 3 pp) et Logan Forsythe (4 en 9 / 4 points marqués). Ils sont les meneurs de l’offensive qui peut toutefois compter sur tous les joueurs pour marquer des points. On parle d’une moyenne de 6,6 points par rencontre en trois matchs qui équivaut à la meilleure de la MLB. Les lanceurs des Cubs devront donc faire un travail colossal face aux Dodgers.

L’expérience, une différence ?

Bien sûr, même si la majorité des éléments sur le terrain tournent en faveur des Dodgers, l’expérience des Cubs est certainement à leur avantage, eux qui ont remporté le titre l’année dernière.

Les lanceurs ont d’ailleurs été en mesure de tenir en échec l’attaque dangereuse des Nationals, mais vont-ils pouvoir maintenir le rythme ? Il est possible d’y penser quand on compte sur trois excellents lanceurs partants comme Jon Lester(13-8), Jake Arrieta(14-10) et John Lackey(12-12) qui ont tous joué en finale l’an passé. Si ces joueurs peuvent donner six bonnes manches par rencontre, leurs chances de battre les Dodgers augmenteront considérablement. Wade Davis pourra ensuite augmenter ses chances de signer le sauvetage pour les Cubs, lui qui n’a aucune défaite à sa fiche au cours de sa carrière de 27 présences en séries éliminatoires. Bien sûr, ce n’est pas Aroldis Chapman comme l’année dernière, mais il est capable aussi de faire le travail.

Au bâton, la majorité des joueurs présents chez les Cubs l’an passé seront encore de l’alignement partant de l’équipe, dont le joueur par excellent Ben Zobrist qui n’est toutefois pas utilisé à outrance présentement. Toutefois, Anthony Rizzo (6 pp / .200), Addison Russell (4 pp / .222) et Kris Bryant (2 pp / .200) sont également très constants présentement et sont les armes principales de l’équipe. Ces derniers devront donc trouver le moyen de faire mal aux lanceurs des Dodgers rapidement pour mettre la pression sur les favoris.

Ainsi, il faut s’attendre à une série très serrée entre les deux formations. Cependant, on peut s’attendre à une victoire des Dodgers qui possèdent vraiment tous les armes pour abattre les Cubs pour de bon.

Prédiction de la Ligue nationale : Dodgers en 6 matchs

Crédit photo : legendsondeck.com

Article précédent

Trois absents à l'entraînement du Canadien

Article suivant

Entrée en scène de David Schlemko chez le Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *