Baseball

Série unilatérale?

C’est ce soir à huit heures que s’amorceront les séries de championnat dans la MLB, alors que les Astros de Houston accueilleront les Yankees de New York dans le cadre du championnat de la Ligue Américaine.

On assistera vraisemblablement à un duel des plus offensifs. Les deux équipes ont en effet occupé les deux premiers rangs en terme de points marqués au cours de la saison régulière.

Elles semblent l’avoir repris de plus belle en octobre, d’ailleurs. En cinq matches de séries, les Yankees ont déjà un grand total de 29 points marqués, bon pour le premier rang du tournoi d’après-saison. Les Astros suivent, avec 24 points en 4 matches.

Retour surprise

Après avoir tiré de l’arrière deux matches à zéro contre les Indians de Cleveland en série de division, les Yankees ont réussi à aligner trois victoires pour remporter une bataille enlevante face aux finalistes de la saison dernière. 

Les Bombardiers du Bronx ont profité des trois circuits et des six points produits de Didi Gregorius, qui poursuit son émergence, à sa troisième saison à New York. On attend toujours de meilleures performances d’Aaron Judge, toutefois. Celui qui sera fort probablement nommé recrue de l’année dans l’Américaine n’a qu’un circuit en 4 matches et frappe pour une horrible moyenne de .125.

Ce sont plutôt les lanceurs des Yankees, peu impressionnants au cours de la saison régulière, qui se sont fait remarquer. Masahiro Tanaka a lancé un superbe match pour donner une première victoire aux Yankees dans le troisième duel contre les Indians, et David Robertson, acquis des White Sox de Chicago au cours de la saison, a été brillant en relève tout au long de la série.

Une promenade de santé

L’équipe texane a eu la vie plus facile, quant à elle, alors qu’elle n’a eu besoin que de 4 parties sur une possibilité de 5 pour se débarrasser des Red Sox de Boston. 

La profondeur de l’alignement des Astros n’a pas fait défaut, alors que des points importants d’Alex Bregman, de Josh Reddick et d’autres Marwin Gonzalez sont venus appuyer les performances encore et toujours étincelantes de Jose Altuve et de Carlos Correa.

On peut principalement attribuer le résultat final de cette série aux performances douteuses des lanceurs des Red Sox. Ceux-ci, Chris Sale et Drew Pomeranz inclus, ont immensément déçu, avec une moyenne de points alloués commune de 6.35, tandis que Justin Verlander et compagnie ont fait le travail nécessaire sans être spectaculaires pour les Astros.

C’est le temps des prédictions

Peu de gens s’attendaient à voir les Yankees se tailler une place en séries cette saison, encore moins en séries de championnat. Pourtant, plus de 170 matches plus tard, ils se tiennent toujours debout.

Sur papier, peu de choses avantagent l’équipe new-yorkaise: les Astros possèdent un alignement offensif plus équilibré, ainsi qu’une équipe de lanceurs moins imprévisible. Cependant, les Yankees ont prouvé plus d’une fois qu’ils étaient capables de défier les prédictions.

Sur une série de sept matches, malgré tout, les Astros devraient être capables de se débarrasser de leurs adversaires plutôt aisément et d’atteindre leur première série mondiale depuis la défaite de 2005 face aux White Sox.

Prédiction: Les Astros gagnent la série de sept matchs, 4-1.

Crédits photo: MLB.com

Article précédent

Que se passe-t-il avec Jeff Petry ?

Article suivant

Trois absents à l'entraînement du Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *