CanadiensHockeyLNH

Al Montoya revient sur son passage à Montréal

L’ancien gardien du Canadien de Montréal Al Montoya s’est entretenu avec le journaliste Richard Labbé sur sa présence dans le vestiaire de l’équipe et il est également revenu sur la transaction qui l’a envoyée à Edmonton.

Après avoir subi une commotion cérébrale qui l’a tenu à l’écart du jeu pour plusieurs semaines, le gardien a été échangé aux Oilers d’Edmonton en retour d’un choix conditionnel de 4e ronde au repêchage de 2018. Ce qu’il n’a pas vu venir du tout, alors qu’une blessure devient rarement la cause du départ d’un joueur dans la LNH.

Alors qu’il tentait tout simplement de se préparer en vue d’un retour au jeu rapide à Montréal, il a dû accepter une toute nouvelle réalité. Même s’il n’était pas au courant que Marc Bergevin tentait activement de l’échanger, il s’attendait à voir du changement avec la congestion de trois gardiens au sein du grand club.

«Je n’avais pas entendu dire que le Canadien tentait de m’échanger, mais je voyais bien qu’il y avait, dans l’organisation, beaucoup de congestion au poste de gardien. Il y avait de toute évidence quelqu’un de trop.»

« Alvaro » est également revenu sur sa présence dans le vestiaire bleu blanc rouge. Même s’il était moins présent dans le vestiaire depuis sa blessure, il a admis que les nombreuses défaites sont venues changer l’ambiance depuis le début de la dernière saison. Une ambiance qui aurait certainement séparé les joueurs en différents clans.

«C’était devenu lourd dans le vestiaire, les défaites ont commencé à peser sur un peu tout le monde.»

Al Montoya s’est amené chez le Canadien de Montréal à titre de joueur autonome en 2016. Il a complété son séjour dans la métropole avec 10 victoires en 23 rencontres. Il conserve d’ailleurs d’excellents souvenirs de la forteresse du tricolore.

«Ce que je ne vais jamais oublier, c’est le Centre Bell, c’est l’ambiance là-bas les soirs de match…»

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Sean Couturier montre enfin ses aptitudes

Article suivant

Les Prédateurs à la recherche d'un attaquant

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *