CanadiensHockeyLNH

Andrei Markov a discuté avec un journaliste de Montréal

On rappelle que le défenseur Andrei Markov est actuellement à Montréal pour ce qui semble être des vacances familiales dans la région. Malgré tout, il aura fallu finalement attendre plusieurs jours avant que le Russe décide de s’entretenir avec un journaliste de la métropole. C’est finalement Stu Cowan qui a eu ce privilège.

Parmi les points importants de cette entrevue question/réponse, on retient surtout que Markov souhaite effectuer un retour au jeu dans la LNH, particulièrement avec le Canadien. Toutefois, on a déjà fait un papier sur sa contribution possible avec l’équipe et à 40 ans, disons qu’il serait probablement beaucoup trop lent pour être compétitif et avec Marc Bergevin à la barre, le discours n’a certainement pas changé.

« C’est mon rêve de pouvoir revenir avec le Canadien, mais comme j’ai déjà dit, ce n’est pas moi qui décide. On verra ce qui se passera. Je ne suis pas pressé pour le moment. Je vais simplement essayer de m’entrainer fort et de me préparer pour la suite de ma carrière. Je souhaite obtenir un contrat d’un an. »

Son objectif principal demeure surtout de pouvoir disputer son 1000e match en carrière dans le circuit Bettman et c’est pourquoi il étudierait aussi les offres des autres équipes. Il faut dire que seulement 5 joueurs ont atteint cette marque avec le Tricolore. Il ne lui en manque pas beaucoup disons.

La discussion a aussi permis de revenir sur sa relation avec Marc Bergevin, alors que Markov confirme qu’il ne lui a pas parlé depuis 2 ans, croyant que les deux hommes ont mal communiqué il y a deux ans.

Il comprend que le directeur général avait un travail à faire de bâtir l’équipe et pourquoi il n’a pas été contacté par l’organisation depuis ce temps. Cependant, Bergevin est maintenant bien au courant que son ancien défenseur est prêt pour un retour. Le discours changera-t-il ?

Crédit photo : sportsnet.ca

Article précédent

Carré d'as du Championnat canadien pour l'Impact

Article suivant

Dylan Larkin veut faire une différence à Detroit

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *