Canadiens

Départ imminent ?

Premier jour du mois de février, probablement mon mois préféré de l’année. L’amateur de football en moi est comblé par le SuperBowl, qui arrive en même temps ou tout près de mon anniversaire. Ce que j’aime le plus par contre ; le dernier sprint dans la Ligue Nationale avant la date limite des transactions.

Les 31 directeurs généraux de la LNH ont jusqu’au 26 février, 15h, afin d’améliorer leurs formations. Certains seront vendeurs pour préparer déjà la prochaine saison, alors que d’autres seront acheteurs pour faire un bon bout de chemin en séries éliminatoires.

L’état major du Canadien n’a pas encore émis sa position, ni sa stratégie pour les prochaines semaines. Un mois de février qui sera déterminant pour le Tricolore. Chose certaine, Marc Bergevin aura beaucoup de travail à faire.

Instinctivement, comme à chaque année, les partisans ne demandent qu’une seule chose : la venue d’un joueur de centre #1. Les espoirs étaient grands en début de saison avec l’acquisition de Jonathan Drouin du Lightning de Tampa Bay. Quelques expériences plus tard, le constat est évident ; Drouin est un ailier.

Cependant, les gros joueurs de centre ne courent pas les rues. Ils sont une denrée rare dans la LNH. Le prix à payer est souvent exorbitant. Est-ce que Marc Bergevin est encore prêt à payer le gros prix ?

À l’heure actuelle, le dossier le plus intéressant chez le Canadien en vue de la date limite des transactions est celui du capitaine, Max Pacioretty. À l’image de l’équipe, le #67 ne connaît pas la meilleure saison offensivement. Il pointe tout de même au premier rang des pointeurs avec 31 points en 50 parties. Un rendement insuffisant, sachant qu’il peut rendre de meilleurs services.

Sur les ondes de TVA Sports cette semaine, Renaud Lavoie et Dany Dubé ont mentionné que «le clan Pacioretty s’attend à ce qu’il soit échangé prochainement ».

Mine de rien, Pacioretty représente une aubaine sur le marché. Il touche un salaire de 4.5 millions par année et il restera encore un an à son contrat, qui prendra échéance à la fin de la campagne 2018-2019.

Il avait déjà été mentionné que les Kings de Los Angeles seraient dans la course pour l’obtention du capitaine du Canadien. La troupe de John Stevens se retrouve dans une chaude lutte dans la division Pacifique. Des équipes comme le Wild ou les Ducks, qui cherchent une place pour la danse du printemps, pourraient être également intéressées.

La question demeure ; quelle est la valeur de Max Pacioretty. ? À ce stade-ci de la saison, est-ce qu’une équipe est prête à donner un joueur de centre naturel ou un défenseur gaucher ? Une équipe qui recherche un certain apport offensif serait tenté de faire un geste.

Soyons honnête, les chances du Canadien de participer aux séries éliminatoires sont quasi inexistantes. Entêtement ou pas, Marc Bergevin se doit déjà de se concentrer sur la prochaine saison. Chose certaine, le cas de Pacioretty fera certainement encore  couler beaucoup d’encre.

Crédit photo : The Hockey News

Article précédent

Oublions Erik Karlsson à Tampa Bay

Article suivant

Les Islanders n'échangeront pas John Tavares

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *