CanadiensHockeyLNH

Des fleurs pour Cale Fleury !

Nombreux sont les espoirs du Canadien présents dans l’organigramme de l’équipe et le défenseur Cale Fleury fait partie de cette banque intéressante.

À seulement 20 ans, l’arrière droitier en est à sa première saison avec le Rocket de Laval dans la ligue Américaine et il a déjà reçu plusieurs fleurs pour son talent à la ligne bleue. L’organisation ne se cache pas pour vanter son calme incroyable qu’il possède lorsqu’il se retrouve sur la patinoire.

Son entraineur-chef Joël Bouchard n’a pas peur de le dire, Cale Fleury est très calme avec la rondelle.

« C’est quelque chose qu’en vieillissant tu peux utiliser comme un atout. Ça peut parfois jouer contre toi quand tu es jeune, mais en progressant et en le gérant bien, ça devient un atout. »

L’athlète de 20 ans ne sera peut-être pas rappelé par l’organisation cette saison puisqu’on souhaite qu’il se développe encore dans la ligue Américaine et qu’il s’habitue au mode de vie du hockey professionnel, mais il demeure un joueur avec un grand potentiel pour la prochaine saison.

L’organisation du Tricolore n’a d’ailleurs pas eu peur de s’entendre avec lui pour 3 ans au début du mois d’octobre, alors qu’il avait très bien fait durant le camp d’entrainement de l’équipe. Pour un choix de troisième ronde en 2017, Fleury a déjà connu une merveilleuse progression et on espère que ça va continuer dans cette direction.

« Il est une belle surprise pour nous. C’est encore un jeune joueur. Je ne peux pas affirmer qu’il n’est pas dans le radar pour un rappel, mais c’est un joueur en qui on voit une possibilité un jour de jouer ici à Montréal. Je crois que jusqu’à maintenant, il a démontré beaucoup de positif pour éventuellement avoir une chance avec les Canadiens », a ajouté Marc Bergevin.

À ses 21 premiers matchs avec le Rocket, il a tout de même récolté 9 points et il apprend tranquillement à gérer ses rencontres de la meilleure façon possible. C’est un peu pour ça que les entraineurs sont présents puisque le hockey professionnel est très différent que le hockey junior et il faut gérer sa saison.

Bref, il y a les Romanov, Poehling, Suzuki et Ylonen dans l’organisation, mais on peut également ajouter le nom du défenseur Cale Fleury qui pourrait en surprendre plusieurs dans les prochaines années à venir. Un potentiel de grande qualité se cache chez ce jeune défenseur.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Un virage écologique pour la LNH

Article suivant

Shea Weber n'était pas à l'entrainement

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *