CanadiensHockeyLNH

Geoff Molson veut des changements dans l’équipe

À l’occasion du bilan de saison du Canadien de Montréal, le propriétaire Geoff Molson et Marc Bergevin sont revenus sur la campagne très difficile de l’équipe. Molson en a d’ailleurs profité pour faire savoir que le statu quo ne serait pas acceptable cet été et que des changements doivent se produire.

« Le statu quo n’est pas acceptable », a-t-il mentionné dès le début de la conférence de presse qu’il a tenue avec le directeur général du Tricolore, Marc Bergevin.

L’autre point important que Geoff Molson a voulu aborder, c’est la communication avec les partisans. Il a premièrement voulu assurer que cette facette sera améliorée le plus rapidement possible. La transparence est le mot clé à retenir dans ses commentaires.

 « Nous reconnaissons que nous devons être plus transparents avec nos partisans, pour qu’ils soient mieux informés, et que les débats sur la place publique soient sur les vrais enjeux. »

On sait évidemment que le Canadien a présenté des performances très décevantes auprès de ses partisans cette saison avec le plus grand nombre de défaites (40) en une saison dans l’histoire du club qui a classé l’équipe au 28e rang du circuit. On a donc été éliminé des séries éliminatoires du même coup avec seulement 29 victoires et 71 points

La troupe de Claude Julien a présenté l’un des pires différentiels (74,1%) en désavantage numérique, alors qu’Alex Galchenyuk a terminé à moins-31 derrière ses coéquipiers Jeff Petry (moins-30) et Jonathan Drouin (moins-28). Ce qui démontre également le manque d’efficacité en défensive.

Une équipe qui a un problème d’attitude selon Marc Bergevin. Toutefois, en mentionnant ça, il confirme un manque de caractère au sein du vestiaire, mais refuse de dire que son équipe a besoin de talent supplémentaire pour performer à la hauteur des attentes des partisans.

« Cette saison a été décevante du début à la fin. L’attitude globale est inexcusable et doit changer. Et ç’a commencé dès le camp d’entraînement. Je n’ai jamais senti qu’on avait une équipe combative. Et si l’attitude de cette équipe ne change pas, les résultats ne changeront pas non plus », a-t-il indiqué.

La solution pourrait se trouver vers le marché des joueurs autonomes avec John Tavares, mais rien n’assure qu’il voudra se joindre à une équipe perdante. Marc Bergevin reste toutefois convaincu que les lacunes de l’équipe pourront être améliorées.

Cependant, le capitaine des Islanders serait le seul joueur pouvant causer un certain changement dans le vestiaire. Pour le reste, il faudra apprendre à rebâtir avec le repêchage et les jeunes joueurs comme Jake Evans.

« Il faut passer au prochain appel, c’est-à-dire de trouver des solutions. On va regarder de près l’autonomie si possible, tout comme les joueurs disponibles dans des échanges. Mon travail commence là, et je connais les lacunes de l’équipe.

Croyez-vous que Marc Bergevin a donné ces commentaires pour faire plaisir aux partisans ou sera-t-il vraiment actif pour tenter d’améliorer l’équipe ? S’il n’était pas honnête dans ses paroles, cela pourrait rapidement faire changer la décision du propriétaire Geoff Molson pour conserver ses services.

Article précédent

Alex Galchenyuk ne se joindra pas aux États-Unis

Article suivant

Autre record à la portée des Golden Knights

1 Comment

  1. 10 avril 2018 à 5 h 10 min — Répondre

    Cela fait plus de 6 ans que cela dure, cette fois ci
    Changer donc le vrai problème ( votre gardien de but n’en est pas un du tout).

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *