CanadiensHockeyLNH

Jason Pominville ne cache pas son intérêt pour Montréal

Le Québécois Jason Pominville a toujours connu du succès contre le Canadien, alors qu’il adore jouer contre l’équipe de son enfance.

L’originaire de Repentigny ne cacherait d’ailleurs pas son intérêt pour poursuivre sa carrière à Montréal. Selon son agent, il écouterait une offre du CH, même si ce ne serait pas son premier option. Il souhaite surtout trouver le bon fit pour l’an prochain.

Cependant, il souhaiterait surtout revenir à Buffalo l’an prochain, lui qui a disputé la majorité de ses matchs avec les Sabres. Maintenant âgé de 36 ans, disons que l’intérêt des équipes de la LNH est beaucoup plus rare, étant donné qu’on sait un peu moins à quoi s’attendre. Joe Thornton et Patrick Marleau se retrouvent dans le même bateau d’ailleurs.

« Tout est au ralenti dans la ligue parce que les clubs se concentrent sur leurs joueurs autonomes avec compensation. Il y a plusieurs gros noms qui ne sont pas signés et les clubs veulent savoir combien ça va leur coûter. Je ne suis pas du tout inquiet par rapport à Jason, ça va juste se passer un peu plus tard », a affirmé Normand Dupont, l’agent de Pominville.

Après tout, Pominville a récolté 727 points en 1060 parties dans la LNH et il possède donc un certain talent offensif. Il demeure évidemment un excellent vétéran pour les jeunes joueurs, mais le Canadien n’a pas de place pour lui en attaque de toute façon. Pas pour un joueur de 36 ans avec tous les jeunes qui poussent à Montréal.

On souhaite donc évidemment que le Québécois puisse se trouver une formation où il pourra remplir son rôle avec régularité et avoir une belle qualité de vie pour sa famille. Il n’est donc pas pressé de signer un nouveau contrat, afin de trouver l’équipe parfaite et avoir du plaisir pendant toute la saison. Il sait aussi qu’il pourrait se retrouver sans contrat.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Kevin Shattenkirk se trouve une nouvelle adresse

Article suivant

Ryan Poehling s'attend à tout pour jouer à Montréal

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *