CanadiensHockeyLNH

Jeff Petry considéré parmi les meilleurs défenseurs du circuit ?

Même si le défenseur Jeff Petry a connu la pire saison de sa carrière en défensive l’an passé, d’autres considèrent que c’était la meilleure de toute sa carrière.

Avant de bien comprendre l’analyse, il faut tout de même savoir que Petry a terminé avec la meilleure saison offensive de sa carrière grâce à 42 points en 82 rencontres. Dès le départ, on apprend que Petry a montré une fiche de 52% en possession de rondelle avec une moyenne de 0,18 but créé par partie l’an passé. Il a profité du temps de jeu en avantage numérique pour se démarquer et il a été très solide en relance d’attaque pour conclure l’année avec un temps de glace d’un peu plus de 23 minutes par rencontre. On rappelle que les blessures dans la brigade défensive ont été nombreuses en 2017-2018.

De l’autre côté, il a montré le pire différentiel de sa carrière en défensive avec un dossier de -30, l’un des pires de la LNH au grand complet. Il a donc été souvent embouteillé dans son territoire défensif. Ce qui indique clairement qu’il y a des faiblesses dans son jeu.

Cependant, Andrew Berkshire ne voit pas ça de la même façon que tous les experts au cours des trois dernières années. Il a classé le défenseur du tricolore devant des joueurs comme Dustin Byfuglien, Ducan Keith et Kristopher Letang, bon pour le 13e rang du circuit Bettman. Une note totale de 61,50 sur 100 est allée en la faveur de Petry selon la défensive, la transition et le jeu offensif.

Selon ses statistiques avancées, Petry faisait diminuer les chances de marquer et les tirs des équipes adverses lorsqu’il se retrouvait sur la patinoire avec son excellente récupération de rondelle et son harponnage en repli défensif.

Tout ça est bien beau et véridique, mais selon ses performances, peut-on vraiment placer Jeff Petry comme le 13e meilleur défenseur de la LNH ? Il y a beaucoup de joueurs talentueux dans la ligue et il serait difficile de le considérer aussi haut dans le classement.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Paul Byron, la meilleure sélection au ballotage du CH

Article suivant

Brooks Koepka joueur de l'année de la PGA

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *