CanadiensHockeyLNH

Jesperi Kotkaniemi comparé à Evgeni Malkin

La nouvelle attraction du Canadien, Jesperi Kotkaniemi ne possède peut-être pas le physique de l’emploi pour jouer dans la LNH à seulement 18 ans. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il ne possède pas le talent pour entamer la saison à Montréal aussi rapidement.

Avant d’aller plus loin, il faut comprendre qu’on ne compare pas le talent entre le Finlandais et Evgeni Malkin, alors qu’un a déjà connu une grande carrière. À la radio du 98,5 FM, Ron Fournier discutait de cette comparaison avec Martin McGuire et Danny Dubé.

Là où on peut se permettre de le comparer, c’est que le joueur de centre actuel des Penguins de Pittsburgh était aussi léger que Kotkaniemi à sa première année dans la LNH. Ce qui ne l’a pas empêché de récolter 85 points en 78 rencontres. Une saison recrue tout simplement exceptionnelle.

Plus récemment, le centre des Islanders de New York, Mathew Barzal est un joueur très frêle et pourtant, il a terminé au premier rang des marqueurs de son équipe l’an passé avec 85 points également. Donc, on peut admettre que ceux-ci étaient mieux entourés à leur saison recrue, mais il est possible de connaitre du succès dans le nouveau circuit Bettman qui est axé sur la vitesse.

On se demandait vraiment si l’espoir du Canadien allait être en mesure de s’ajuster aux patinoires nord-américaines et qu’il pourrait faire sa place avec le grand club. Toutefois, après une audition parfaitement réussie hier soir face aux Maple Leafs de Toronto, il sera difficile à tasser par les entraineurs.

« Je ne sais pas si j’en vois une spécifique. Il ne démontre pas beaucoup de lacunes. Bien sûr, c’est un jeune de 18 ans qui n’est pas encore très fort physiquement, mais encore là, d’autres joueurs ont bien plus de difficultés que lui dans les situations physiques. Je vois un jeune qui va devenir un meilleur joueur au fil du temps et grâce à plus d’expérience. »

La rondelle semblait lui coller à la peau hier soir, alors que sa vision lui a permis de distribuer la rondelle très souvent à ses coéquipiers dans le match pour obtenir des chances de marquer. Pour être en mesure de tenir son bout contre les deux premiers trios dangereux des Leafs, Kotkaniemi est définitivement prêt pour un défi d’envergure.

Bref, il ne faut pas partir en peur avec le jeune Finlandais, mais il mérite au moins sa place pour quelques rencontres de saison régulière. On pourra ensuite juger s’il peut rester toute la campagne à Montréal.

Crédit photo : tvasports.ca

Article précédent

Un avant goût du NFC championship ?

Article suivant

La dernière chance de Sebastian Vettel

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *