CanadiensHockeyLNH

Le Canadien aurait pu lui tourner le dos

Le gardien Cayden Primeau a vécu une drôle de situation l’année dernière, alors que l’un de ses anciens entraineurs l’a dénigré tout juste avant le repêchage. Même si plusieurs équipes de la LNH lui ont tourné le dos pour cette raison, le Canadien a tout de même tenté sa chance avec le jeune homme.

Il faut comprendre que son ancien entraineur dans la USHL, Clay Adams, a mentionné des commentaires très négatifs à son endroit tout juste avant le repêchage. Ce qui fait en sorte que la majorité des équipes de la LNH ne l’ont pas sélectionné durant le repêchage, ayant peur de gaspiller une sélection.

Il faut aussi dire que même le Canadien n’en voulait pas au départ. Il aura fallu que le vétéran recruteur Bill Berglund s’en mêle pour forcer le tricolore à choisir le fils de Keith Primeau au 199e rang au total.

« Bill Berglund, qui est un ancien gardien, a d’abord été l’un de mes entraineurs à Northeastern et j’ai ensuite été entraineur adjoint avec lui. Il connaissait très bien Cayden et il l’a regardé avec ses yeux de gardien. Il savait que l’entraineur des gardiens à Lincoln n’avait pas raison de dire ce qu’il a dit à son sujet. Il a fait ses devoirs, il m’a appelé souvent pour s’informer », a expliqué Jim Madigan, son entraineur dans la NCAA.

Cette décision semble s’être avérée payante pour le tricolore, puisque Primeau a été l’un des meilleurs portiers de la NCAA cette saison, alors qu’il n’est même pas âgé de 20 ans encore. Considéré parmi les 5 meilleurs gardiens du circuit, il a également obtenu le poste de numéro un rapidement avec l’université Northeastern grâce à des statistiques impressionnantes (moyenne de 1,92 et efficacité de ,931%).

Ce qui prouve qu’il est toujours important de se faire sa propre idée sur un athlète avant de tirer une conclusion rapide sur l’éthique de travail. Mine de rien, il y a peut-être 30 autres équipes de la LNH qui regretteront leur décision d’avoir ignoré Cayden Primeau.

Reste à voir si celui-ci poursuivra son excellent développement dans les prochaines années puisqu’on croit qu’il sera prêt pour le hockey professionnel d’ici trois ans. Pour le moment, il va demeurer dans la NCAA avec les Huskies de Northeastern.

Crédit photo : ncaa.com

Article précédent

Rick Nash devrait devenir joueur autonome

Article suivant

Connor McDavid inscrit trois buts pour le Canada

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *