CanadiensHockeyLNH

Le Canadien lessivé par les Blues

Connaissant pourtant du succès à l’étranger, le Canadien s’est fait surprendre par les Blues de St. Louis, s’inclinant par la marque de 4 à 1 ce soir. Une rencontre très accessible pour la troupe de Claude Julien qui perd un match important.

L’attaquant Ryan O’Reilly s’est occupé du résultat de cette rencontre, étant très solide sur les mises en jeu avec une efficacité de 79% et une récolte de deux passes avec des présences offensives très dangereuses.

Après une première présence menaçante du Tricolore en début de match, les Blues ont mis la pédale en marche, alors que Robert Thomas a sauté sur une rondelle libre devant le filet pendant un avantage numérique. Ce dernier a d’ailleurs quitté la partie en première période, après être entré violemment contre la rampe derrière le filet de Carey Price.

Déjà que le Canadien connait des difficultés avec un homme en plus cette saison, la situation s’est encore empirée lorsque Oskar Sundqvist s’est échappé en désavantage numérique pour doubler l’avance des siens. Le défenseur Jay Bouwmeester a ajouté l’insulte à l’injure, profitant de la fatigue de Max Domi pour remporter une course vers Carey Price et loger le disque dans le filet pour une troisième fois chez les Blues.

Heureusement, Brendan Gallagher a freiné l’élan de l’équipe adverse, alors qu’il a tenté une passe qui a dévié sur un patin pour se diriger directement dans le but et permettre au Tricolore de marquer un but en avantage numérique.

Au troisième engagement, le gardien des Blues a réalisé quelques arrêts spetaculaires pour voler des buts certains au Canadien. Ce qui a permis au Québécois Samuel Blais de ramener l’écart à trois buts.

Bref, le bleu blanc rouge a semblé courir après la rondelle toute la rencontre et il n’a pas semblé en mesure de s’imposer en sortie de territoire contre une équipe solide en échec-avant, pendant que les Blues ont profité des revirements pour alimenter des transitions dangereuses et surtout en profiter pour prendre les devants. C’est encore un match à oublier défensivement pour la troupe de Claude Julien.

Le gardien Carey Price aurait pu faire mieux, réalisant un total de 27 arrêts, alors que son vis-à-vis Jordan Binnington a bloqué 28 rondelles à son deuxième départ en carrière.

À son 300e match en carrière dans la LNH, le Québécois Nicolas Deslauriers a été blanchi de la feuille de pointage, mais il a connu une très bonne rencontre en échec-avant avec son trio malgré tout.

Le Canadien retrouvera maintenant l’Avalanche du Colorado samedi soir, alors que la troupe de Jared Bednar sera de passage au Centre Bell dès 19h.

Crédit photo : Canadien / Twitter

Article précédent

Nathan MacKinnon enguirlande son entraineur

Article suivant

Deux futures vedettes en action !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *