CanadiensHockeyLNH

Le Canadien perd les droits d’un défenseur

Le contrat de l’espoir Nikolas Koberstein avec le Canadien n’a pas été renouvelé avec l’équipe, si bien qu’il est disponible comme agent libre. On avait jusqu’à 17 heures hier soir pour lui soumettre une nouvelle offre.

Le règlement est clair, les équipes qui ont repêché un joueur universitaire ont toujours jusqu’au 15 août de l’année de la graduation du joueur pour signer un contrat professionnel. Sinon, celui-ci devient joueur autonome sans compensation.

C’est donc le cas pour le défenseur de 23 ans, alors que le Tricolore peut probablement se le permettre, considérant que l’organisation compte sur une banque d’espoirs plutôt solide, même en défensive. Il faut aussi savoir que le Canadien a déjà signé 48 contrats sur une possibilité de 50 maximum. On devait donc déterminer si ça valait la peine d’investir avec un autre contrat avec lui.

Un ancien choix de 5e ronde en 2014, Koberstein a joué son hockey universitaire avec l’Université d’Alaska au cours des 4 dernières campagnes. On parle de seulement 30 points en 125 parties au total. Des statistiques très peu enviables pour se tailler un poste dans la LNH. Il a également tenté sa chance dans la ECHL avec 1 passe en 9 matchs avec les Mavericks de Kansas City.

À noter que toutes les équipes se trouvaient dans la même situation avec un total de 25 joueurs universitaires à signer dans toute la LNH. Voici cette liste.

Crédit photo : rds.ca

Article précédent

Prévision LNH 31 en 31 : Ducks d'Anaheim

Article suivant

Jesperi Kotkaniemi en avance sur Elias Pettersson ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *