CanadiensHockeyLNH

Le Canadien pourrait aider les Red Wings

La situation de la masse salariale de la LNH pourrait empêcher les Red Wings de Detroit à mettre Dylan Larkin sous contrat. Avec moins de 3 millions $ disponibles actuellement, il sera difficile pour l’équipe de régler tous les dossiers sur la table, dont celui de l’Américain.

Le jeune homme est agent libre avec restriction et il demandera certainement un salaire plus élevé que 3 M$ par campagne. Il faudra donc que le directeur général Ken Holland trouve un partenaire de danse pour libérer de l’espace après le contrat d’Anthony Mantha hier.

Les mauvais contrats sont nombreux à Detroit et le temps a fini par rattraper l’organisation avec des vétérans plus âgés. Parmi ces contrats, on parle du Suédois Johan Franzen qui est victime de symptômes de commotions cérébrales depuis 3 ans avec seulement 2 matchs joués. Son salaire de 3,95 M$ pourrait donc être débarrassé dans une transaction avec un espoir à une équipe qui acceptera le contrat de Franzen avec une compensation supplémentaire des Red Wings.

C’est là que le Canadien pourrait profiter de son espace salarial pour conclure ce type de transaction. Un échange comme celle de Steve Mason et Joel Armia avec les Jets de Winnipeg. À moins que le tricolore vise vraiment le titre, l’équipe doit profiter de cette situation pendant qu’elle peut se le permettre.

On va loin pour la compensation, mais un attaquant de 23 ans comme Tyler Bertuzzi pourrait grandement intéresser le Canadien. Un ailier gauche très combattif devant le filet qui est à la porte de la LNH et qui a amassé 24 points en 48 matchs la saison dernière. Il est un joueur exemplaire qui donne toujours son 100% sur la patinoire.

Les Red Wings ne peuvent se permettre de ne pas faire jouer Larkin et ils doivent absolument trouver une solution. Feront-ils des appels aux autres directeurs généraux de la LNH ?

Crédit photo : habseyesontheprize.com

Article précédent

Une 10e finale de Wimbledon pour Serena Williams

Article suivant

Max Domi apportera un facteur intéressant au tricolore

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *