CanadiensHockeyLNH

Le Canadien souhaite diminuer l’utilisation de Carey Price

Avec 3880 minutes devant le filet l’an passé, le gardien Carey Price a été le portier le plus occupé de toute la LNH au cours de la dernière saison. Il a participé à 66 rencontres, tout en obtenant un total de 64 départs au total.

Maintenant âgé de 31 ans, c’était la première fois de sa carrière que celui-ci terminait au premier rang du circuit à ce chapitre. On comprend donc que c’était peut-être un peu trop de charge de travail, alors que le calendrier de la LNH est très exigeant physiquement et mentalement.

Selon l’entraineur des gardiens Stéphane Waite, il souhaite que ça ne se reproduise pas l’an prochain. Pour celui-ci, l’arrivée de l’auxiliaire Keith Kinkaid devrait permettre à Price de se retrouver moins souvent devant le filet. Selon Waite, ce serait très utile que Kinkaid puisse disputer au moins 25 matchs l’an prochain, considérant que jouer plus de 60 matchs dans une saison est tout de même beaucoup.

Ce qui ne semblait absolument pas vraiment possible avec Antti Niemi l’an dernier, alors que ce dernier a connu une dernière campagne très difficile avec une efficacité de ,887% et une moyenne des 3,78 buts alloués par match.

Plusieurs auraient tendance à critiquer le fait que Carey Price est un enfant gâté, mais il faut souligner que la mode dans la LNH est maintenant associée à moins de matchs durant la saison régulière. Si on regarde les trois derniers finalistes au trophée Vézina, le plus occupé a été Andrei Vasilevskiy avec 53 parties. C’est 13 de moins que Price durant la dernière saison.

Aux 4 coins de la ligue, les équipes veulent maintenant diminuer la charge de travail et se diriger en séries éliminatoires avec un gardien moins fatiguée pour la danse printanière. Bref, le Canadien n’en fait pas exception et voit l’utilité de prendre ce genre de décisions.

Crédit photo : nhl.com

Via Simon-Olivier Lorange / La Presse

Article précédent

Ben Simmons obtient un contrat maximal

Article suivant

Un Québécois prolonge avec les Panthers

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *