CanadiensHockeyLNH

Marc Bergevin et l’une des 40 pires décisions du Canadien

Le journaliste Marc De Foy a classé les 40 pires décisions du Canadien au cours des 40 dernières années et Marc Bergevin s’est donc joint à cette liste. On parle même de la quatrième pire décision de l’organisation qui a été prise par le directeur général actuel de l’équipe.

Si vous avez misé sur la transaction qui a envoyé le défenseur P.K. Subban à Nashville en retour de Shea Weber, vous avez vu juste. Force est d’admettre qu’il s’agit bel et bien d’un choix difficile d’avoir laissé partir son meilleur arrière en 2016.

« Vingt-six ans, jour pour jour, après la transaction Chelios-Savard, Marc Bergevin cède le populaire défenseur P.K. Subban aux Predators de Nashville en retour de Shea Weber. Après deux ans, force est d’admettre que la venue de Weber n’a pas produit les effets escomptés chez le Canadien. L’équipe s’effondre en première ronde des séries face aux Rangers de New York en 2017. Elle rate les séries en l’absence de son expérimenté défenseur la saison suivante. Weber reviendra en santé en décembre, mais il en faudra beaucoup plus pour raviver l’espoir »

Le but de l’article n’est donc pas de revenir sur cette transaction, mais de rappeler qu’il y a probablement une décision à oublier pour tous les directeurs généraux dans l’histoire du Canadien. Ainsi, c’est bien vrai que Subban manque beaucoup au tricolore pour le moment, alors que Shea Weber n’a jamais pu prouver son utilisé en raison de ses blessures depuis son arrivée à Montréal. Cependant, il y également eu quelques bons coups par Marc Bergevin durant sa présence dans la métropole.

Malgré tout, le départ de Patrick Roy se classe loin devant au premier rang, alors que l’arrivée de Réjean Houle comme directeur général et la retraite forcée de Guy Lafleur ont été considérées pire que l’échange de Subban.

Crédit photo : ballecourbe.ca
Article précédent

Une autre victoire pour Lewis Hamilton

Article suivant

Prolongation de contrat pour Paul Byron ?

1 Comment

  1. Eric perron
    16 septembre 2018 à 13 h 15 min — Répondre

    On pourrait parler des pire erreurs effectuer par les propriétaires de la sainte flanelle … L’embauche de Bergevin et ma monsieur Houle serait respectivement # 1 et # 2

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *