CanadiensHockeyLNH

Nick Suzuki devrait demeurer dans l’alignement

Alors qu’il était le 13e attaquant à l’entrainement du Canadien hier, Nick Suzuki a repris sa place sur la quatrième trio de l’équipe ce matin. À moins d’un changement de dernière minute, il devrait donc être de l’alignement pour le match de ce soir face au Lightning de Tampa Bay dès 19h.

Cette présence en alternance sur le troisième trio était sans doute un petit avertissement pour espérer une meilleure implication de sa part. En tout cas, ça ne semble pas être sur le quatrième trio qu’il sera plus productif, lui qui devrait jouer en compagnie de Paul Byron et Nate Thompson.

Pour ce qui est de toutes les autres combinaisons du dernier match du Canadien, ce sera exactement le même alignement sur la patinoire, alors que les défenseurs Cale Fleury et Mike Reilly seront laissés de côté à nouveau. Fleury pourrait même jouer à Laval cette semaine selon Claude Julien.

La mission principale du Tricolore sera d’éviter le banc des pénalités, alors que l’équipe se classe au 28e rang du circuit avec une efficacité de 64,7% en désavantage numérique cette saison. Avec la puissance de frappe du Lightning en attaque, on devra être prêt en défensive et faire le travail.

Devant le filet, on devrait avoir droit à une solide confrontation entre Carey Price et Andrei Vasilevskiy, le plus récent gagnant du trophée Vézina dans la LNH. On a bien hâte de voir qui aura le dessus dans ce match.

Du côté du Lightning, on met du temps à trouver notre rythme de croisière avec seulement 2 victoires en 5 matchs, dont trois revers au cours des 4 derniers matchs. Le dernier revers face aux Sénateurs d’Ottawa a fait très mal.

Malgré tout, Steven Stamkos et Nikita Kucherov sont tout de même dangereux avec 6 points en 5 parties. Mikhail Sergachev a également récolté 6 passes. Ceux-ci devront espérer que leurs coéquipiers fassent aussi le travail.

Alignement du Canadien :

Tatar – Danault – Gallagher
Lehkonen – Domi – Weal
Drouin – Kotkaniemi – Armia
Byron – Thompson – Suzuki

Mete – Weber
Kulak – Petry
Chiarot – Folin

Price
Kinkaid

Article précédent

Cale Fleury avec le Rocket cette semaine ?

Article suivant

Un exilé de Grande-Bretagne gagne son pari

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *