CanadiensHockeyLNH

Nick Suzuki veut jouer dans la LNH cette saison

Acquis par le Canadien de Montréal dans la nuit de dimanche à lundi, le jeune Nick Suzuki souhaite faire sa place dans la LNH dès cette saison.

« C’est mon objectif de faire la LNH. Je vais tout faire en mon possible pour forcer la main de l’équipe et prouver que je peux jouer dans la LNH », a assuré l’Ontarien

En entrevue téléphonique avec les journalistes montréalais, il a assuré qu’il voulait prouver au directeur général des Golden Knights, George McPhee, qu’il a déjà sa place dans la LNH à seulement 19 ans. Après la transaction, McPhee a déclaré que Suzuki allait avoir besoin d’au moins une ou deux saisons encore, avant de faire le saut dans le circuit Bettman.

Cependant, le principal intéressé pense qu’il a sa place à Montréal et qu’il peut déjà contribuer avec le grand club en 2018-2019. Il sera donc intéressant de voir ce qu’il aura à offrir durant le camp d’entrainement du tricolore qui débutera demain à Brossard, lui qui portera le #88 avec le Canadien.

« C’était vrai à Vegas, mais je vais faire tout en mon possible pour prouver au Canadien que j’ai ma place avec lui, a dit Suzuki. Ce sera différent (à Montréal); je devrai savoir ce qu’on attend de moi. Mais s’il y a une ouverture, alors je ferai tout en mon possible pour en profiter. »

Et l’on pourrait d’ailleurs encore assister à un débat concernant sa position en offensive. Même s’il a évolué à l’aile au cours des dernières années avec l’Attack d’Owen Sound dans l’OHL, l’athlète de 19 ans a assuré que sa positon naturelle était au centre.

Il voudra donc déjà tenter sa chance avec ce poste à Montréal, mais il est certain que son jeu en défensive pourrait grandement l’aider à percer l’alignement du Canadien dès maintenant, lui qui se compare à Patrice Bergeron dans la LNH.

« J’ai toujours voulu prouver que je pouvais jouer au centre, a évoqué Suzuki. Je sais que de nombreuses équipes recherchent de gros joueurs de centre, mais je crois que je peux tirer mon épingle du jeu au centre. La taille n’a pas d’importance; je joue bien en zone défensive au centre. C’est ma position naturelle. »

Bref, après une saison de 100 points en 64 rencontres dans l’OHL, Nick Suzuki a-t-il encore sa place dans cette ligue, alors qu’il est très dominant ? Peu importe, il sera très dominant si on le retourne à son équipe junior cette saison.

Crédit photo : thehockeynews.com

Article précédent

Steve Yzerman cède sa place à Julien Brisebois

Article suivant

Huit recrues du Canadien sont retranchées

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *