CanadiensHockeyLNH

Premier revers en quatre matchs pour le Canadien

Après avoir subi un revers cinglant contre le Wild du Minnesota jeudi dernier, le Canadien de Montréal n’a pas été en mesure de se reprendre avec une défaite de 3 à 0 ce soir.

La défensive du tricolore en a arraché en début de match, alors que le Wild a été très menaçant, mais le gardien Charlie Lindgren a été plutôt solide avec 7 arrêts dans les cinq premières minutes de jeu. Karl Alzner s’est ensuite fait refuser un but après avoir fait dévier une rondelle plus haut que la hauteur permise dans le filet adverse. Devan Dubnyk s’est occupé du Canadien par la suite pour demeurer à égalité.

Même si la marque est demeurée 0 à 0 pour un bon moment, il faut parler de la domination du Canadien dans cette période qui a passé beaucoup de temps dans le territoire adverse. Il faut dire que la Wild semblait manquer d’énergie dans l’engagement, alors que l’équipe était en action hier soir. Les deux gardiens ont encore gardé leur formation dans le match avec des arrêts importants.

Au dernier tiers, le tricolore aurait pu profiter d’un avantage numérique pour prendre les devants, mais c’est le contraire qui s’est produit, alors que Jason Zucker a déjoué Charlie Lindgren en infériorité numérique. Jason Zucker a poursuivi la séquence en marquant le deuxième but des siens pour enlever les espoirs du Canadien. La Sainte-Flanelle a ensuite tenté de créer l’égalité, mais n’a pas été en mesure d’inscrire un seul but dans la rencontre. À noter que Charles Hudon s’est aussi fait refuser un but pour avoir commis de l’obstruction sur Devan Dubnyk. Zucker a finalement complété son tour du chapeau dans un filet désert.

Alors que les piliers offensifs du Canadien Jonathan Drouin et Shea Weber manquaient à l’appel, la troupe de Claude Julien a favorisé le jeu défensif dans ce match. Une recette qui a bien fonctionné avec Charlie Lindgren en confiance. Ce match défensif sera toutefois allé en faveur du Wild avec une meilleure troisième période même s’ils ont joué hier soir.

En l’absence de Shea Weber, le défenseur Jordie Benn a élevé son jeu d’un cran dans cette rencontre en étant très bon dans toutes les phases de jeu. Il a bloqué des tirs, il a bien contrôlé la rondelle dans son territoire et il a surtout été solide en relance de l’attaque. Il termine le match avec un différentiel de -1.

Face à l’équipe de son enfance, le portier Charlie Lindgren a encore joué avec beaucoup de confiance devant son filet. Grâce à quelques arrêts importants en début de match et une présence intimidante pour les avants du Wild, il a permis au Canadien d’y croire jusqu’au bout. Au total, il a réalisé 32 arrêts dans la défaite.

À son premier match en carrière dans l’uniforme du Canadien, Byron Froese n’a pas connu un match à tout casser, mais il a fait son travail sur le quatrième trio de l’équipe en tentant de mettre de la pression sur les défenseurs adverses. Il n’a pas joué pour faire réfléchir les entraineurs pour une place dans l’alignement.

Le Canadien tentera maintenant de conclure la semaine avec une victoire, en accueillant les Sabres de Buffalo samedi soir à 19h. Le tricolore a gagné le premier duel entre les deux équipes au début de la saison.

Crédit photo : habseyesontheprize.com

Article précédent

Evan Bush de retour avec l'Impact en 2018

Article suivant

Un dernier tour de piste pour Felipe Massa au Brésil

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *