CanadiensHockeyLNH

Ryan Poehling souhaite être dominant

Après avoir connu des débuts retentissants dans la LNH avec trois buts à son premier match, Ryan Poehling souhaite maintenant être dominant.

Il faut dire que l’athlète de 22 ans du Tricolore a pratiquement déjà des allures de vétéran auprès des 26 autres jeunes présents au camp des recrues du Canadien. Il semblait déjà dominant en juin dernier durant le camp de développement, mais l’Américain est toujours conscient qu’il doit travailler aussi fort que tout le monde. C’est pourquoi il s’est présenté à Montréal au début de mois d’août pour mieux se préparer physiquement.

« Dans la LNH, vos coéquipiers sont aussi meilleurs. Dans un tournoi de recrues, tous les gars se battent pour une place. Quand ils font une erreur, ils s’en mordent vraiment les doigts. Je veux être un meneur et leur rappeler que les erreurs font partie du hockey », a confirmé Poehling

Après tout, les jeunes auront droit à seulement deux petites rencontres préparatoires à Belleville dans un tournoi contre les espoirs des Sénateurs d’Ottawa et des Jets de Winnipeg ce week-end. Ils pourront ensuite se faire offrir une participation au camp d’entrainement principal de l’équipe s’ils performent bien.

Cependant, ce ne sera pas le cas de Poehling qui semble tout près d’une place officielle avec le grand club. Poehling a avoué qu’il est en mesure de dominer dans ce petit tournoi, lui qui sera l’un des rares à avoir joué un match dans la LNH. Sauf que l’objectif n’est pas seulement de faire acte de présence devant d’autres recrues, c’est aussi de jouer dans le circuit Bettman dès 2019-2020.

Les attentes seront donc très élevées pour celui qui participera malgré tout à un premier camp d’entrainement en carrière, évoluant à l’université du Minnesota au cours des trois dernières années. Le choix de première ronde en 2017 remplira-t-il les attentes cette année ? On aura la réponse assez rapidement.

Crédit photo : montrealgazette.com

Article précédent

Bianca Andreescu se paie une finale au US Open

Article suivant

Keith Kinkaid présente son nouveau masque

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *