CanadiensHockeyLNH

Un ancien du CH et un vétéran choisissent l’autonomie

Le défenseur des Prédateurs de Nashville Alexeï Emelin figurera parmi la liste d’agents libres à partir du 1erjuillet prochain. C’est du moins ce que rapporte Thomas Willis, le responsable des réseaux sociaux de l’organisation. Le vétéran Scott Hartnell tentera également de se joindre à une autre formation l’été prochain.

Repêché au 3etour du repêchage de 2004, Emelin a joué 6 saisons avec les Canadiens. Il a été forcé de déménager de Montréal lors de la saison morte passée. Une 31eéquipe s’ajoutait alors aux 30 autres formations de la Ligue nationale de hockey(LNH). Un repêchage d’expansion s’est donc tenu. La nouvelle équipe en question, les Golden Knights de Las Vegas, a repêché Alexeï Emelin en troisième vague de sélection.

Emelin semblait à l’aise à Montréal. Oui, plusieurs rumeurs à travers le monde du hockey l’envoyaient ailleurs dans la LNH. Les partisans, eux, appréciaient l’arrière. Il détenait un bon coup de patin, offrait de solides mises en échec et apportait une touche offensive au besoin.

Les Canadiens ne pouvaient toutefois pas perdre d’autres joueurs-clés de l’alignement comme Max Pacioretty, Shea Weber ou Alex Galchenyuk. Tous ces joueurs étaient davantage en mesure de s’établir à long terme avec l’équipe. C’est entre autres pour cette raison qu’Emelin aurait écopé.

L’une des autres causes qui a forcé l’état-major montréalais à sacrifier le Russe : son salaire. Emelin s’est vu octroyer une prolongation de contrat de quatre saisons en novembre 2013 à un salaire annuel de 4.1 millions de dollars.

Ce salaire pouvait empêcher le CH d’obtenir un attaquant de qualité tant désiré à Montréal. Le repêchage d’expansion a donc été une manière de se départir d’un lourd contrat. La direction du tricolore avait d’autant plus l’occasion d’offrir une chance à un plus jeune pilier défensif de se prouver. De son côté, le défenseur obtenait la chance unique d’être l’un des premiers membres de l’histoire des Golden Knights.

Au total, Alexeï Emelin aura amassé 65 points en 380 matchs lors de son passage avec le tricolore.

Le séjour d’Emelin à Vegas a cependant été de courte durée. Quelques jours après l’avoir sélectionné, les Knights ont envoyé l’arrière avec les Prédateurs de Nashville. En retour, les Preds ont cédé un choix de 3etour en 2019.

Emelin a récolté 9 points en 76 rencontres lors de la campagne 2017-2018. Il occupait un bon rôle au sein de l’alignement. Tout semble cependant nous prouver que le joueur de six pieds et deux pouces ne sera pas parvenu à impressionner David Poile, le directeur général des Prédateurs.

Alexei Emelin ne serait pas le seul joueur à se joindre à la liste des joueurs autonomes 2018.

Scott Hartnell, qui a fait un retour avec l’équipe qui l’a repêché en 1reronde du repêchage de 2000 la saison passée devrait également quitter Nashville. À 36 ans, Scott Hartnell peut-il toujours aider une formation de la LNH?

Alexeï Emelin pourrait-il devenir membre des Canadiens de Montréal à nouveau? Sinon, où l’arrière aboutira-t-il?

Soyez libres de partager votre opinion !

Sports Addik

Pour me suivre sur Twitter

Ma page Facebook

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Les Golden Knights ramènent les Jets sur terre

Article suivant

David Desharnais traverse l'autre continent

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *