CanadiensHockeyLNH

Un Shea Weber en pleine forme pour le début de saison

Cette saison, le Canadien pourra enfin compter sur son capitaine dès le début de la saison, alors que le défenseur Shea Weber est en pleine forme actuellement. Ce qui devrait avoir un effet bénéfique pour les jeunes joueurs avec un vrai leader dans le vestiaire de l’équipe. Va-t-il disputer seulement une deuxième saison complète en santé à Montréal ?

L’an passé, on rappelle que le vétéran avait entamé sa campagne seulement le 27 novembre en raison d’une opération à la jambe gauche. Ce qui avait certainement nuit à la confiance de l’équipe, mais aussi au rythme de Weber qui n’avait pas disputé de match officiel en près d’un an. Cette fois-ci, sa présence sera beaucoup plus forte dès le début de la saison et il devrait lui-même retrouver des standards plus normaux sur la patinoire.

« C’est excitant, l’an dernier je revenais d’une blessure et je ne savais pas quand je pourrais recommencer à jouer. J’ai connu un été très similaire à ce que je faisais auparavant avec de petits ajustements pour la durabilité, c’est normal en vieillissant », a expliqué Weber.

On se rappelle que l’an dernier, pas seulement Weber, mais l’équipe en général connaissait des difficultés avec l’avantage numérique. Le défenseur n’a pas utilisé son tir puissant avec autant de régularité, mais il a tout de même conclu la campagne avec 14 buts et 33 points en seulement 58 parties. Imaginez donc une saison complète avec du rythme et il devrait récolter plus de 40 points. Ce qui devrait aussi relancer l’attaque à 5, alors que l’on pourra préparer des stratégies avec tous les bons candidats durant le camp d’entrainement.

« Ça devrait aider considérablement surtout pour la chimie entre les joueurs et la connaissance du système des entraîneurs. Ça devrait rendre des ajustements », a ajouté le capitaine du CH.

Bref, plusieurs pensent que Weber est maintenant sur la pente descendante de sa carrière, mais il faut seulement rappeler que les blessures ne l’ont pas aidé au cours des deux dernières années. On peut garder beaucoup d’espoir de le voir exploser avec une belle saison dans les deux sens de la patinoire. Peut-être pas pour le trophée Norris, mais certainement pour dominer sur une première paire défensive avec le Canadien.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

La Suisse ou Toronto pour Mitch Marner

Article suivant

Prévision LNH 31 en 31 : Maple Leafs de Toronto

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *