CanadiensHockeyLNH

Une offre hostile pour William Nylander, le feriez-vous ?

Même si la majorité des agents libres avec restriction ont signé avec leur équipe respective, il reste encore de gros noms qui sont toujours sans contrat. Le joueur le plus important est probablement le Suédois William Nylander du côté des Maple Leafs de Toronto.

Cependant, on prend notre temps à Toronto puisque ce n’est pas qu’on n’a pas assez d’espace pour le signer. C’est qu’Auston Matthews, Mitch Marner, Kasperi Kapanen et Andreas Johnsson devront également signer de nouvelles ententes l’an prochain, en plus des 11 M$ pour John Tavares. On risque donc de manquer d’argent rapidement et des choix devront être faits par l’organisation.

Ainsi, d’autres équipes comme le Canadien pourraient profiter de cette situation pour y faire une offre hostile. Il faut savoir que si le tricolore parvenait à s’entendre pour 6 à 8 M$ avec Nylander, il devrait céder 1 choix de première, deuxième et troisième ronde pour mettre la main sur celui-ci. Après tout, cela aurait cette valeur, considérant que le Suédois a déjà deux saisons de 61 points à seulement 22 ans. Il pourrait donc devenir un joueur important pour le futur de l’organisation.

Cependant, les Leafs auraient aussi la chance d’égaliser cette offre, mais cela va créer une certaine congestion dans l’équipe l’an prochain et on devra procéder à des transactions pour régler le problème dans le futur. Évidemment, le Canadien ne se ferait pas d’amis en prenant ce risque et la rivalité avec Toronto serait plus grande que jamais, mais pourquoi ne pas prendre ce risque avec un joueur qui peut jouer au centre et qui deviendrait une valeur sûre ?

Parmi les autres joueurs avec restriction toujours sans contrat, on parle de Dylan Larkin, Sam Reinhart, Noah Hanifin, Shea Theodore et Darnell Nurse comme joueurs plus connus.

Crédit photo : sportsnet.ca

Article précédent

Milos Raonic passe le premier test avec brio

Article suivant

Un premier départ en près de deux ans pour Andrew Luck

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *