CanadiensHockeyLNH

Virage à 360 degrés chez le Rocket de Laval

On savait qu’il y aurait du changement chez le Rocket de Laval cette saison avec l’arrivée de Joël Bouchard derrière le banc, mais pas autant que ça.

Hier, c’était la première journée du camp d’entrainement du club-école du Canadien et vous pouvez être assuré que les joueurs ont dû travailler très fort durant leur présence sur la patinoire. Contrairement à Sylvain Lefebvre, l’ancien entraineur de l’équipe, l’effort et l’intensité sont mis de l’avant à partir de maintenant. Comme à son habitude avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, Bouchard veut que ses joueurs se donnent à 100%  pour obtenir des récompenses.

« Le but aujourd’hui c’était d’avoir un effort comme dans un match qu’on est capable d’accomplir, a-t-il expliqué. C’est d’avoir le temps de travail qui est comparable à un match. Parce que je ne peux pas demander aux joueurs de travailler fort pendant 60 minutes si on ne le fait jamais dans les entraînements non plus. »

On ne peut pas nécessairement affirmer que Lefebvre était un mauvais entraineur puisque chaque dirigeant a sa propre façon d’enseigner, mais lorsqu’on dirige majoritairement de plus jeunes joueurs, il faut leur apprendre à demeurer constants pendant toute une rencontre, mais aussi pour une saison complète. Et c’est souvent ça la différence entre un joueur de la LNH et de l’AHL.

Ainsi, ce changement de garde ne fera qu’installer un nouvel air dans le vestiaire, afin de voir une première participation aux séries éliminatoires depuis un bon moment.

Parlant de vestiaire, M. Bouchard a également eu son mot à dire sur le décor de la chambre des joueurs. Les yeux de Maurice « Rocket » Richard observeront toujours les athlètes de l’équipe et il est temps de lui rendre ses lettres de noblesse.

C’est important pour moi que les yeux de Maurice soient dans la chambre tout le temps. Cette équipe-là a été nommée pour le Rocket, pour Maurice Richard. Je veux que ses yeux soient sur nous en tout temps. »

Bref, on peut s’attendre à beaucoup plus de succès à Laval cette année, simplement en raison d’une préparation plus adéquate pour les matchs de la saison régulière. À noter qu’il y aura encore des entrainements toute la semaine. L’équipe disputera deux matchs préparatoires contre les Senators de Belleville le 28 et le 29 septembre, c’est-à-dire ce weekend.

Crédit photo : Martin Alarie

Article précédent

Nick Suzuki parmi les 4 retranchés du Canadien

Article suivant

5 joueurs du Canadien au ballotage

1 Comment

  1. Achille Talon
    25 septembre 2018 à 14 h 23 min — Répondre

    Virage de 360 degree! Donc, un peu etourdi mais fait face dans la meme direction?

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *