Course

Lance Stroll, un pilote prometteur !

Une nouvelle page d’histoire sera écrite dans le monde de la course automobile ce weekend en Australie, alors que le jeune pilote québécois, Lance Stroll, effectuera ses premiers tours de roue officiels en Formule 1, avec l’écurie Williams.

En 1997, tous les yeux du Québec étaient tournés vers un pilote prometteur du nom de Jacques Villeneuve avec une voiture Williams-Renault qui venait tout juste de remporter le titre mondial de Formule 1 devant la légende Michael Schumacher. Bien que les succès de Villeneuve aient été plus courts que prévu par la suite, il aura laissé un grand héritage à la course automobile au Québec. Tous les pilotes voulaient maintenant devenir champion du monde comme Jacques.

Alors que le jeune Lance Stroll n’était même pas encore né à cette époque, il aura fallu un certain temps avant de voir un autre pilote aussi prometteur au Québec. 20 ans plus tard, bien que plusieurs croient que le parcours de Stroll ait été facile jusqu’à maintenant, alors que son père Lawrence Stroll aurait investi plus de 40 millions de dollars pour le développement de son fils, il a monté les échelons à un rythme effréné. À la base, il faut également parler de talent lorsqu’un pilote arrive en Formule 1 aussi rapidement.

À l’âge de 9 ans, ce dernier est déjà placé à l’Académie de Pilotes Ferrari, dans le but de le former, afin qu’il puisse s’amener en Formule 1 un jour. Puis, connaissant beaucoup de succès dans le monde du karting pendant plusieurs saisons, il a fini par se joindre à la Formule 3 avec l’écurie Prema Powerteam, à 16 ans seulement. Sa saison recrue n’aura toutefois pas été glorieuse, mais il aura grandement appris, si bien qu’il est devenu le premier champion du monde nord-américain en Formule 3 avec quatorze victoires en trente courses l’année suivante. Il n’en aura pas fallu plus pour impressionner l’écurie Williams qui lui a fait signer un contrat de pilote titulaire au sein de l’équipe pour la saison 2017, en compagnie du Brésilien Felipe Massa.

Il ne faut certainement pas s’attendre à un départ électrisant pour Lance Stroll qui commence à peine à s’acclimater aux nouvelles voitures de la Formule 1. Toutefois, il faut dire que ce jeune homme possède une grande capacité d’apprentissage et qu’il est devenu le deuxième plus jeune pilote de l’histoire de la Formule 1, âgé de seulement 18 ans. C’est le Néerlandais Max Verstappen (17 ans) qui possède ce record. Ainsi, Stroll va probablement connaître du succès rapidement dans sa carrière, lui qui ne semble pas impressionné par les conducteurs plus expérimentés. Rappelons que Jacques Villeneuve a eu besoin de deux saisons pour devenir champion du monde, mais qu’il était déjà âgé de 26 ans quand même. Ce qui laisse encore beaucoup de temps à Stroll pour démontrer à ses détracteurs qu’il est un excellent pilote et qu’il n’a pas seulement besoin d’argent pour réussir dans sa carrière.

Tous les espoirs sont donc permis afin qu’un autre pilote québécois soit couronné champion du monde en Formule 1, un jour.

Texte écrit par Samuel Lachaine

Article précédent

Une première chance pour Charlie Lindgren ?

Article suivant

Tiger Woods s'absentera du Tournoi des Maîtres

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *