Course

Le Grand Prix de Belgique, après trois semaines de congé

Après une pause de trois semaines, les pilotes de Formule 1 retrouveront leur volant ce weekend, à l’occasion du Grand Prix de Belgique.

Qui dit retour de la Formule 1, dit également la reprise de la compétition pour le championnat des pilotes entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. Les deux adversaires se sont échangé l’avance depuis le début de la saison. Avec 9 courses à faire, la lutte deviendra encore plus féroce. Évidemment, Hamilton conserve un avantage pour le moment puisqu’il possède 24 points d’avance sur Vettel. Il s’agit d’un scénario semblable à l’an passé, alors que les Mercedes ont pris le dessus à partir de ce moment en 2017.

Donc, afin d’éviter de prendre le large, les voitures Ferrari devront tout de suite démontrer leurs intentions puisqu’il sera rapidement trop tard. Au moins, l’écurie italienne pourrait se consoler avec le titre des constructeurs pour avoir un meilleur budget pour l’an prochain et enfin trouver le moyen de remporter un Championnat des pilotes.

D’ailleurs, Hamilton pourrait égaler le record du circuit en remportant une quatrième course à Spa-Francorchamps, alors que son adversaire Kimi Raikkonen pourrait l’améliorer avec un 5e triomphe en carrière. Hamilton est le seul pilote de l’histoire de la Formule 1 avec plus de 100 courses pour deux écuries différentes.

Parmi les changements majeurs annoncés pour l’an prochain, il ne faut pas oublier la retraite de Fernando Alonso qui sera remplacé par Carlos Sainz et le passage de Daniel Ricciardo de Red Bull à Renault pour permettre à Pierre Gasly de passer chez Red Bull.

Et il ne faut pas négliger la possibilité que Lance Stroll dispute sa dernière saison avec Williams, en raison de l’achat de Force India par son père et d’autres investisseurs. Il sera le favori pour remplacer Esteban Ocon ou Sergio Perez.

Bref, plusieurs changements qui nous laisseront amplement le temps d’en parler d’ici la conclusion de la saison 2018.

Crédit photo : sportingnews.com

Article précédent

Tour d'horizon LNH 2018-2019 : Bruins de Boston

Article suivant

Alex Galchenyuk jouera au centre en Arizona

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *