Course

Sebastian Vettel renoue avec la victoire

L’Allemand Sebastian Vettel a renoué avec la victoire aujourd’hui en terminant sur la première marche du podium du Grand Prix du Brésil.

Le pilote Ferrari a effectué un dépassement dès le départ sur Valtteri Bottas et il n’a jamais été inquiété par la suite. Sebastian Vettel assure donc pratiquement sa deuxième place au classement des pilotes avec 22 points d’avance sur son plus proche poursuivant.

D’ailleurs, Bottas a aussi conservé sa deuxième position tout au long de la course grâce à une voiture légèrement plus rapide que Kimi Räikkönen qui a terminé en troisième place.

Avec son départ en fond de grille dans les puits, le Britannique Lewis Hamilton a effectué toute une remontée au classement en terminant au 4e rang. Il possédait la voiture la plus rapide sur la piste et il s’est approché à moins d’une seconde de Kimi Räikkönen en fin de course, mais il n’a pas été en mesure de terminer sur le podium.

Les deux pilotes Red Bull Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont respectivement conclu l’épreuve en 5e et 6e position.

À sa dernière course en carrière au Brésil, le Brésilien Felipe Massa a conclu sa journée en 7e place grâce à une course sans accrochage. Son coéquipier Lance Stroll a poursuivi ses difficultés du weekend en terminant avec deux tours de retard sur le meneur en 16e position. Massa a d’ailleurs remercié ses partisans sur le podium après la course avec beaucoup d’émotions, en entrevue avec Rubens Barrichello. Ceux-ci crient même son nom pendant qu’il s’exprimait devant la foule.

Lors du départ, trois pilotes se sont accrochés et ont dû abandonner la course, alors que les dommages étaient trop élevés sur leur voiture. Il s’agit de Kevin Magnussen, Stoffel Vandoorne et Esteban Ocon.

La saison 2017 de Formule 1 se terminera donc dans deux semaines avec la présentation du Grand Prix D’Abu Dhabi qui n’aura pas vraiment d’incidence au classement des pilotes.

Crédit photo : dinnet.de

Article précédent

Lindgren et Pacioretty brillent dans la victoire

Article suivant

Les Mustangs de l'université Western, l'équipe à battre ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *