Course

Vettel sous pression au Grand Prix des États-Unis

Le circuit de la Formule 1 est de retour en Amérique ce weekend pour la présentation du Grand Prix des États-Unis avec quatre courses à faire au calendrier.

Alors que la saison s’approche de la conclusion et que Sebastian Vettel accuse 59 points de retard au championnat des pilotes, il y aura beaucoup de pression sur les épaules du pilote Ferrari. Il se doit absolument de remporter l’épreuve ce weekend et espérer un résultat négatif de Lewis Hamilton. Bien que seul un désastre puisse faire la différence, Vettel voudra donner le plus de fil à retordre possible à son adversaire d’ici la fin de l’année. Les Ferrari demeurent tout de même très coriaces

Le championnat pourrait également se concrétiser si Lewis Hamilton remporte la course et que Vettel termine au-delà du 5e rang. Il y aurait donc plus de 75 points d’écart avec trois courses à faire à la saison avec un maximum de 75 points à faire. Le pilote Mercedes a aussi l’avantage sur le circuit d’Austin, ayant remporté quatre des cinq derniers Grand Prix des États-Unis.

Il ne faut pas oublier que les Flèches d’argent sont aussi en voie de remporter le titre des constructeurs pour une quatrième saison consécutive, alors que Hamilton et Valtteri Bottas possèdent déjà 145 points d’avance sur les Ferrari avec une possibilité de 172 points disponibles d’ici la fin de la saison. Il s’agit donc d’une formalité pour l’écurie allemande.

Le Québécois Lance Stroll a connu du succès à sa seule présence en Amérique du Nord avec ses premiers points en carrière lors du Grand Prix du Canada. Il avait terminé au 9e rang. Il deviendra donc intéressant de voir avec quelle mentalité il entamera la dernière portion du calendrier avec son expérience. Avec deux lignes droites plutôt longues et des virages rapides, le circuit d’Austin offrira un beau mélange de vitesse et de technique qui pourrait aider la voiture Williams. Il aura toutefois fort à faire pour récolter des points durant le Grand Prix des États-Unis puisqu’il y a beaucoup de compétition dans le top 10.

Du côté de McLaren, il faut noter que Fernando Alonso a confirmé qu’il sera de retour avec l’écurie pour la prochaine saison de Formule 1. Il sera donc de retour avec l’équipe pour une quatrième saison consécutive. Les moteurs Honda ne seront plus utilisés par McLaren.

Crédit photo : formula1.com

Article précédent

La saison de Nikita

Article suivant

L'année de la dernière chance pour Bergevin ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *