CombatDivers

Adonis Stevenson dit qu’il affronterait n’importe qui

Champion en titre des poids mi-lourds de la WBC, le Montréalais Adonis Stevenson (29-1, 24 K.-O.) a tenté de répondre aux critiques contre lui qui disent qu’il tente d’éviter des adversaires comme Eleider Alvarez.

Lors d’une conférence à Toronto pour faire la promotion de son 9e combat de Championnat face à Badou Jack (22-1-2, 13 K.-O.), Stevenson a insisté sur le fait que c’était son gérant Al Haymon qui choisissait ses adversaires et qu’il était prêt à affronter n’importe qui, à n’importe quel endroit.

Est-ce qu’il dit la vérité ? Il est le seul à pouvoir répondre à cette question.

Il s’est également exprimé sur le fait que ce n’était pas lui qui avait pris la décision de disputer le combat du 19 mai à Toronto et que c’est encore son gérant qui insistait sur un combat dans la ville Reine. Il serait toutefois très heureux de disputer ce combat dans une ville sportive aussi grande.

« Vous avez les Raptors, le soccer, le hockey, tous les sports y connaissent du succès. C’est le lieu où il faut être. Mais ils n’ont pas beaucoup de boxe. Il y a beaucoup de programmes de boxe à Montréal. C’est une occasion de leur présenter de la boxe. Le réseau spécialisé américain Showtime sera présent. C’est aussi bon pour la ville de Toronto. »

On se rappelle que Stevenson a déjà effectué un combat au Ricoh Coliseum de Toronto face à Tommy Karpency en 2015. Il faut toutefois dire que son dernier combat obligatoire pour défendre son titre a eu lieu en 2013 face à Tony Bellew. Ce qui commence à faire très longtemps pour un athlète qui veut affronter n’importe qui.

En tout cas, il a certainement été en mesure d’éviter Eleider Alvarez (23-0, 11 K.-O.) pendant près de 2 ans, alors que celui-ci a finalement obtenu un combat face à Sergey Kovalev pour le titre mi-lourd de la WBA.

Crédit photo : sportsnet.ca

Article précédent

Patrick Maroon aimerait revenir au New Jersey

Article suivant

Trophée Mark Messier : Wheeler, Engelland, Simmonds

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *