Basketball

Cleveland égale la série

Il ne faut jamais sous-estimer Lebron James et les Cavaliers de Cleveland. Le joueur vedette de 33 ans a su mener son équipe afin de remporter les deux derniers matchs à domicile contre les Celtics de Boston.

Un travail d’équipe

Depuis le départ de Kyrie Irving, les Cavaliers ont souvent été considérés comme l’équipe d’un joueur. Lebron James l’a encore démontré, alors qu’il a compté 42 points dans la seconde partie. La différence entre les défaites et les victoires des Cavaliers est que même avec la présence de leur joueur vedette sur le terrain, lorsque le reste de l’équipe met les efforts nécessaires, cette équipe est une véritable menace.

Les quatre matchs joués jusqu’à présent expliquent bien la situation des Cavaliers de Cleveland lorsque la majorité de l’équipe s’illustre dans un match ou non. Lors du match numéro un à Boston, cinq joueurs de Cleveland ont compté moins de cinq points, dont trois qui n’en ont marqué aucun. L’histoire se répète au second match, alors que six joueurs n’ont pas réussi à marquer plus de cinq points, dont trois qui n’ont encore une fois pas marqué. La différence entre les deux équipes à ce moment là est qu’il n’y avait qu’un joueur de Boston dans chaque partie qui n’a pas compté.

Sans avoir de joueur vedette actif en ce moment dans leur équipe, les Celtics ont su tirer avantage de presque tous leurs joueurs afin de se sauver avec les deux premières rencontres.

Le vent a tourné lors des deux victoires de l’équipe de Tyronn Lue. Seulement trois joueurs ont compté moins de cinq points dans le match numéro trois et 2 joueurs dans le quatrième match. Sans oublier qu’un seul joueur par partie ne s’est pas inscrit à la feuille du pointage au niveau des points marqués lors des deux victoires.

King James se doit toutefois d’être dominant afin de faire gagner son équipe. Il est plutôt rare de voir cette équipe l’emporter lorsque son leader marque moins de 20 points. Le All-Star est absolument essentiel à son équipe.

Dominant à domicile

Pour ce qui est de l’équipe de Boston, elle possède une fiche de 9-0 à domicile depuis le début des séries. Ses joueurs sont parvenus à être dominants et à rendre les victoires très difficiles pour les autres équipes sur leur terrain. Le problème est au niveau des matchs à l’étranger. Leur fiche est de 1-6 sur les terrains adverses. La seule victoire ailleurs qu’à Boston a été à Philadelphie et elle n’a pas été de tout repos, alors que la troupe de Brad Stevens a arraché la victoire de justesse en prolongation.

Cette équipe s’est vue privilégiée par l’avantage du terrain, surtout lors de la première série contre les Bucks de Milwaukee, alors que toutes les victoires allaient en faveur de l’équipe à domicile.

Autant Boston que Cleveland n’a pas su obtenir une victoire sur le terrain adverse jusqu’à présent lors de la série. L’importance de voler un match à l’étranger est crucial en ce moment autant pour une équipe que pour l’autre. Boston veut briser la malédiction qui semble s’acharner sur ses joueurs en seuil adverse et Cleveland veut noircir la fiche parfaite de Boston au TD Garden. Vous pouvez vous attendre à beaucoup d’intensité et d’agressivité sur le terrain de la part des deux équipes dès demain au TD Garden de Boston.

Crédit photo : nba.com

Article précédent

Un Français s'entend avec les Blue Jackets

Article suivant

Jovan Olafioye insulte Kavis Reed et les Alouettes

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *