Basketball

Des Raptors dangereux!

La saison régulière de la NBA est sur le point de se terminer et les Raptors de Toronto ont déjà assuré leur place pour les séries éliminatoires. Ce qui nous rappelle le beau parcours 2016 que l’équipe nous avait réservé en s’inclinant en demi-finale face aux Cavaliers de Cleveland l’an passé. Cette fois-ci, Toronto a plus d’expérience pour se rendre plus loin encore. Quel parcours peut-on espérer des Raptors cette année ?

On se rappelle que l’année dernière, les Raptors ont remporté la première ronde en 7 matchs face aux Pacers d’Indiana. Ils ont ensuite éliminé le Heat de Miami en 7 parties, profitant de l’avantage du terrain pour l’emporter durant le match ultime. Ils se sont toutefois inclinés en demi-finale face aux champions en titre de la NBA, les Cavaliers de Cleveland. Malgré la déception des partisans torontois, il faut dire que les Raptors avaient tenu tête à la meilleure équipe de la ligue, grâce à un désir de vaincre incroyable. La chimie de Kyle Lowry et Demar Derozan était à son paroxysme et ils ont su élever leur jeu d’un cran. Sans oublier que la contribution du centre Bismack Biyombo était tellement inattendue qu’il avait permis à son équipe de tenir tête à la troupe de Lebron James, lorsque les matchs étaient joués à domicile. Malheureusement, Biyombo a quitté pour le Magic d’Orlando et sa perte va peut-être faire mal lorsque les matchs seront plus serrés.

Cette année, il est possible d’y croire encore plus. Bien que l’équipe ne semble pas aussi dominante que l’an passé pour la fiche en saison régulière, la majorité des joueurs qui s’alignaient avec l’équipe en séries 2016 seront de retour cette saison. On parle de Kyle Lowry, Demar Derozan, Demare Carroll, Jonas Valanciunas, Patrick Patterson et même Cory Joseph. Premièrement, on peut dire que Derozan est enfin devenu le joueur dominant qu’on s’attendait qu’il devienne, maintenant une moyenne de 27.2 points par match. Il marque 3 points de plus par match que l’an passé. De plus, même si Lowry est absent depuis quelques semaines déjà en raison d’une blessure, ça semble avoir fouetté les troupes. Cory Joseph a bien assumé son rôle et il mène le jeu de belle façon, grâce à sa vitesse d’exécution. Un facteur qu’il ne faut pas oublier, c’est l’acquisition du Français Serge Ibaka. L’ailier de 6’10’’ sait créer de l’espace pour ses coéquipiers en fonçant vers le panier avec puissance. Il oblige les joueurs défensifs à reculer pour ouvrir la porte aux tirs de trois points. Et il faut certainement penser qu’il a joué pour le Thunder d’Oklahoma City, où il accompagnait très bien les Russel Westbrook et Darian Durant dans les séries éliminatoires.

Le facteur à surveiller pour les Raptors est surtout du côté des blessures. Alors que Carrol et Lowry ont été absents trop souvent, l’équipe devra compter sur ces joueurs pour affronter des équipes comme les Cavaliers qui seront très dominants. Alors que l’offensive des Raptors produit beaucoup de points, il faudra surtout qu’ils améliorent leur jeu défensif. Ils devront donc fermer l’espace aux tireurs de trois points puisque la grandeur de Valanciunas, Patterson et Ibaka vont permettre de fermer l’espace au centre de la zone défensive. Il sera donc important pour la troupe de Dwane Casey de rester très près des tireurs pour ne pas se faire surprendre avec de longs tirs. Si les Raptors peuvent profiter de l’avantage du terrain, leurs chances augmenteront considérablement, alors que le Air Canada Center donne déjà beaucoup d’énergie à l’équipe torontoise.

Ainsi, les Raptors seront encore une équipe à surveiller en séries éliminatoires. Toutefois, leur parcours risque de se terminer en demi-finale, alors qu’ils affronteront de bonnes équipes comme les Cavaliers ou les Warriors en finale. Les partisans auront quand même droit à du jeu inspiré et ils seront assurément divertis pour plusieurs matchs supplémentaires.

Texte de Samuel Lachaine

Article précédent

Les Blue Jays de Toronto, favoris dans la ligue américaine

Article suivant

Une première chance pour Charlie Lindgren ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *