DiversGolf

Brooks Koepka a rendez-vous avec l’histoire

Après avoir remporté les deux dernières éditions du US Open, Brooks Koepka tentera de réaliser un exploit vieux de plus de 100 ans. Il pourrait devenir le premier joueur depuis Willie Anderson en 1905 à gagner le tournoi trois fois de suite. Celui-ci aurait pu en faire plus, mais il est décédé subitement à 31 ans.

Il y aura donc une pression supplémentaire sur les épaules de Koepka pour ce tournoi, mais il a toujours montré beaucoup de sang-froid au cours des trois dernières années sur le circuits avec 4 tournois majeurs. Ce ne serait donc pas surprenant qu’il remporte à nouveau le tournoi sur le terrain de Pebble Beach ce weekend.

« Depuis que j’ai gagné l’US Open pour la deuxième fois l’an dernier, c’est un nom que j’entends beaucoup, je sais le défi que je dois relever », a mentionné Koepka.

Le circuit de la PGA était d’ailleurs sur ce parcours un peu plus tôt cette année lorsque l’Américain Phil Mickelson a triomphé avec un score de -19. Cependant, il ne faut pas s’attendre à ce que le terrain soit aussi facile puisque les allées seront moins larges et l’herbe longue aura poussé. En plus que les verts seront assurément plus rapides pour donner plus de difficultés aux golfeurs.

Ce qui implique que les joueurs devront surtout exceller avec leurs fers et connaitre des coups de départ précis, afin de ne pas se retrouver dans le trouble dès le départ. La patience sera donc encore de mise pour ce US Open.

C’est pourquoi un joueur comme Dustin Johnson pourrait en profiter pour remporter le tournoi, lui qui est surtout reconnu pour sa constance pendant 4 rondes. Même chose pour Tiger Woods qui n’est pas aussi dominant que par le passé lorsqu’il avait gagné le US Open de Pebble Beach en 2000 avec 15 coups d’avance. Cette fois-ci, il attend ses chances et frappe au bon moment comme au dernier tournoi des Maîtres à Augusta.

Il y aura finalement l’Irlandais Rory McIlroy à surveiller, lui qui vient de gagner le dernier tournoi sur le circuit, c’est-à-dire l’Omnium Canadien avec une carte finale de -22. Il a remporté le Us Open en 2011 et il est toujours très dangereux lorsqu’il se met en marche. Il pourrait retrouver sa touche à Pebble Beach.

Bref, il y a encore plusieurs candidats qui peuvent être efficaces cette année, alors que Brooks Koepka semble en voie de réaliser un rare exploit. Simplement pour vivre une page d’histoire, ce serait extraordinaire qu’il sorte vainqueur pour une troisième année consécutive.

Crédit photo : wctv.com

Article précédent

Les Rangers pourraient racheter Kevin Shattenkirk

Article suivant

Kirby Dach, le profil parfait pour la LNH

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *