CombatDivers

Le grabuge de McGregor détruit l’UFC 223

Pendant que l’on présentait une conférence de presse autour de l’UFC 223, Conor McGregor a perdu le contrôle de lui même, faisant du grabuge autour des combattants et forçant l’annulation de quelques combats.

En lançant une clôture de métal sur l’autobus qui transportait plusieurs athlètes, l’Irlandais a forcé plusieurs combattants à se retirer de la compétition en raison d’une blessure, dont Michael Chiesa et Ray Borg.

Un geste qui a été qualifié de dégoutant par le président de l’UFC Dana White.

« C’est la chose la plus dégueulasse qui soit jamais arrivée dans l’histoire de la compagnie, avait martelé White dans les minutes suivant l’incident. Il y a un mandat émis contre Conor, et ils sont à sa recherche au moment où je vous parle », avait-il expliqué hier.

Après s’être sauvé de la conférence de presse, l’Irlandais s’est finalement livré à la police jeudi soir après l’incident. Il fera face à trois chefs d’accusation pour voie de fait, mais recevra probablement aussi des poursuites de l’UFC.

« Il y a raison de croire qu’il va être frappé par plusieurs poursuites. C’était vraiment un geste regrettable pour la suite de sa carrière. »  

Cette crise a été causée un peu plus tôt cette semaine lorsque son ami proche Artem Lobov a eu une dispute avec le combattant Khabib Nurmagomedov. Ce qui fait en sorte que le combat de Lobov a également été annulé puisqu’il a été impliqué dans les événements qui ont emmené McGregor à New York.

Le dernier combat de McGregor au sein de l’UFC remonte à novembre 2016. Il a toutefois perdu sa ceinture chez les 155 livres cette semaine en raison de son inactivité dans l’octogone.

Par ailleurs, Max Holloway a également dû se retirer de son combat pour remplacer Tony Ferguson et affronter Khabib Nurmagomedov puisqu’il n’était pas en mesure de couper suffisamment de poids vers 155 livres en si peu de temps. Une autre tuile qui tombe sur l’UFC 223. 

Crédit photo : (Julio Cortez/Associated Press)

Article précédent

Jake Evans n'aurait pas l'intention de tourner le dos au Canadien

Article suivant

Claude Julien en a-t-il marre de Karl Alzner ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *