DiversGolf

Un Omnium britannique très populaire

Le circuit de la PGA disputera le troisième tournoi majeur de la saison, alors que c’est la présentation de l’Omnium britannique ce weekend.

Les joueurs joueront sur le terrain du Royal Birkdale, une première depuis 2008. D’ailleurs, on ne parle pas d’un parcours facile puisque la dernière victoire a été acquise par l’Irlandais Padraig Harrington avec un score final de +3 devenait le premier golfeur en plus de 100 ans à remporter deux éditions consécutives.

L’édition 2017 est assurément très attendue, alors qu’on prévoit plus de 225 000 spectateurs qui seront présents un peu partout autour des allées. Ce qui deviendrait la quatrième édition la plus populaire de tous les Omniums britanniques. Le record est de 239 000 sur le parcours de St Andrews en 2000.

Il faut encore une fois s’attendre à un tournoi très serré. Comme à chaque édition, on s’attend à beaucoup du numéro 1 mondial qui est Dustin Johnson cette année. Toutefois, depuis sa blessure avant le tournoi des Maîtres, il a perdu beaucoup de rythme et il est beaucoup moins constant. Il demeure un joueur très dangereux, mais l’Américain devra se démarquer dès la première ronde.

L’année dernière, c’est le Suédois Henrik Stenson qui a remporté l’Omnium britannique sur le parcours du Royal Troon et il sera évidemment un joueur qui pourrait surprendre. Sa précision avec ses coups d’approche lui permet assurément de viser vers les plus hauts sommets. Surtout sur les terrains européens qui ont souvent des vers difficiles à lire. Il deviendrait le premier à défendre son titre depuis Padraig Harrington en 2008.

De plus, Rickie Fowler est un joueur à surveiller puisqu’il est probablement le joueur le plus solide depuis le début de la saison. Il a souvent terminé dans le top 10 cette année et son attitude est irréprochable. Pourquoi pas une première victoire majeure en carrière pour l’Américain ?

Finalement, l’Espagnol Jon Rahm visera aussi un premier titre en carrière dans un tournoi majeur. L’athlète de 22 ans a remporté une seule victoire sur le circuit de la PGA, mais il se classe au cinquième rang de la coupe Fedex et il a fait quelques tops 10 cette saison. Sa confiance sur le parcours pourrait lui permettre de se démarquer pendant le tournoi.

Ainsi, il n’y a pas vraiment de golfeurs qui sortent du lot actuellement, alors que tous les meilleurs joueurs mondiaux sont capables du meilleur comme du pire. On peut donc aussi s’attendre à une surprise venant d’un golfeur inattendu ou une victoire de McIlory, Rose ou Day ?

On vous souhaite un bon Omnium britannique !

Crédit photo : sportsinsights.com

Article précédent

Avant-Match #18 / Impact de Montréal vs Union

Article suivant

3 joueurs de la LNH en arbitrage à surveiller

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *