BasketballDivers

Les options des Raptors en vue des séries ?

Bien installés au deuxième rang de l’association Est de la NBA, les Raptors de Toronto (34-15) se préparent tranquillement pour les séries éliminatoires.

La troupe de Dwayne Casey souhaiterait assurément mettre la main sur un bon tireur avant la date limite des transactions (8 février), mais très peu de joueurs de ce genre sont disponibles sur le marché actuellement.

On comprend le besoin des Raptors puisque bien que l’équipe se classe au sixième rang du circuit pour le nombre de tentatives de trois points par match, mais elle montre un faible taux d’efficacité de 35% du centre-ville, bon pour le 27e rang de la NBA.

Si on souhaite se rendre encore plus loin en séries cette saison, il faudra trouver le moyen d’ajouter un bon tireur qui pourra aider Kyle Lowry et Demar Derozan. Sinon, la stratégie des autres formations sera simplement d’envoyer plus de défenseurs sur ces deux joueurs. Un bon joueur offensif serait de mise, mais celui-ci devra aussi connaitre du succès défensivement pour aider les Raptors.

Il sera toutefois difficile pour l’organisation de conclure une transaction puisqu’elle possède déjà 117,6 millions $ en masse salariale tout juste en dessous de la taxe de luxe qui débute à 119,26 M$. Chaque dollar qui dépasse cette marque augmente de 150% de taxe. Il y a tout de même quelques possibilités qui s’offrent à l’équipe.

Tyreke Evans des Grizzlies de Memphis joue présentement le meilleur basketball de sa carrière et il réussit environ 39% de ses lancers de trois points avec une masse de 3,2 millions $ pour un an. Bien qu’il adore contrôler le jeu, il pourrait profiter de plus d’espace pour se démarquer avec Derozan et Lowry devant lui. Evans n’est toutefois pas le meilleur joueur défensif.

L’autre nom très populaire est Rodney Hood du Jazz d’Utah. Celui-ci coûte à peine 1,4 M$ et possède sensiblement la même efficacité pour les tirs de trois points à 39%, mais il est encore moins productif qu’Evans offensivement. Sauf que le Jazz voudra de jeunes joueurs que les Raptors souhaiteront conserver. Ce qui s’avère plutôt improbable.

La dernière option réaliste serait l’ailier fort Luke Babbitt des Hawks d’Atlanta qui possède une efficacité en carrière de 44% pour les tirs de trois points. Il tente beaucoup moins sa chance que les deux autres joueurs, mais il possède un esprit de compétition très élevé pour les séries éliminatoires. Il est d’ailleurs très solide défensivement pour aider l’équipe.

Cependant, pour améliorer sa formation, il faut savoir donner en retour. Est-ce que les Raptors seront prêts à céder un choix de première ronde ou un jeune joueur ? Ça reste à voir.

Crédit photo : raptorsrepublic.com

Article précédent

Une chance au centre pour Charles Hudon ?

Article suivant

Le Canadien a maintenant besoin d'un miracle

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *