DiversGolf

Patrick Reed confirme ses prétentions au titre

Meneur pour entamer le weekend, l’Américain Patrick Reed a confirmé ses prétentions pour remporter un premier veston vert en carrière, grâce à une carte de 67 lors de la troisième ronde.

Alors qu’il avait déjà retranché 3 coups sous la normale au cours des 10 premiers trous, il a ouvert la machine lors du deuxième neuf. Reed a profité des deux normales cinq avec des aigles pour récupérer 4 coups en seulement trois trous.

Son partenaire de jeu, Marc Leishman, a connu une journée très difficile avec une ronde de 73, un coup au-dessus de la normale. Il n’a pas réussi un seul oiselet aujourd’hui et a été victime d’un boguey.

Patrick Reed (-15), qui vise un premier titre majeur en carrière, avait une avance de deux coups après deux rondes, mais l’athlète de 27 ans possède maintenant une avance de trois sur l’Irlandais Rory McIlroy.

Ce dernier a également connu une magnifique troisième ronde avec une carte 65 pour se retrouver à -11, avant la dernière journée de compétition. Il a connu une journée presque parfaite avec aucun boguey et un aigle au huitième trou.

Rickie Fowler a probablement été le meilleur joueur avec une ronde impressionnante de 65. Il se retrouve au troisième rang à -9.

L’Espagnol John Rahm a connu une ronde similaire avec une carte de 65 pour se classer en quatrième position à -8. Ce dernier tente de répéter l’exploit de son compatriote Sergio Garcia l’an passé.

Pour sa part, Tiger Woods a fait du surplace aujourd’hui, alors qu’il a terminé à égalité avec le parcours lors de la troisième ronde. Malgré le fait qu’il se retrouve au 40e rang pour le moment à +4, il percera le top 100 mondial à la conclusion du tournoi des Maîtres.

L’athlète de 42 ans, qui participe au tournoi pour la première fois depuis 2015, espère au moins jouer une carte positive demain, alors qu’il sait qu’il ne remportera pas l’édition 2018.

Crédit photo : golfweek.com

Article précédent

Le Canadien conclut sa saison à Toronto

Article suivant

La saison du Canadien est enfin terminée

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *