BasketballDivers

Première présence de Chris Boucher dans la NBA

C’est rare que l’on assiste à pareil exploit pour un Québécois, mais le joueur Chris Boucher a disputé son premier match en carrière dans la NBA avec les Warriors de Golden State. Il est devenu le 8e Québécois de l’histoire à jouer un match dans la NBA.

Avec les blessures de Klay Thompson et Stephen Curry, on commence à manquer de personnel au sein de l’équipe. Ce qui fait en sorte que les Warriors peuvent laisser la place au futur de l’organisation. Boucher, 25 ans, a donc profité d’une courte présence sur le terrain pour la première fois de sa jeune carrière.

Le joueur formé à Alma a joué seulement 1 minute et 16 secondes qui lui ont permis de tenter un seul tir de trois points. Il a également récolté un rebond défensif durant sa présence sur le parquet. Il ne s’agit pas d’une opportunité à tout casser, mais ça va lui permettre de briser la glace et de prendre de l’expérience.

On se rappelle que Boucher a joué son basketball universitaire avec les Ducks d’Oregon où il s’est fait un nom comme un excellent joueur défensif. Cependant, il s’est gravement blessé l’année de son repêchage qui lui a empêché de se faire repêcher par une équipe de la NBA. La bonne nouvelle, c’est que l’organisation des Warriors l’avait déjà aperçu et lui a fait signer un contrat à deux volets, une nouvelle politique depuis 2017.

Il faut dire que le repêchage n’est pas toujours signe de succès puisque Kris Joseph a été repêché en 2013 par les Celtics de Boston au 51e rang et il ne joue plus dans la NBA. Il faut savoir emprunter son propre chemin pour parcourir les chantiers vers le meilleur circuit de basketball au monde.

Bill Wennington (3 titres) et Samuel Dalembert sont probablement les deux plus grands joueurs québécois qui ont joué dans la NBA. Ils doivent être très fiers de voir un autre Québécois dans le circuit.

Crédit photo : aiosn.com

Article précédent

Les Alouettes mettent 4 joueurs sous contrat

Article suivant

Carey Price de retour avec ses coéquipiers

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *