Divers

La Russie exclut des prochains Jeux olympiques

Le Comité international olympique a annoncé aujourd’hui à Lausanne que la Russie sera suspendue des prochains Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang. Cette décision a été rendue par le CIO à neuf semaines du début de l’événement présenté en  Corée du Sud.

Toutefois, on a également confirmé que tous les athlètes russes jugés « propres » devront subir des contrôles antidopage à long terme pratiqués selon les normes internationales pour pouvoir participer au plus grand événement sportif international. En y participant, ces athlètes représenteraient un pays neutre et ne pourraient obtenir l’hymne national russe en cas de médaille d’or. Les mêmes règles qui ont été imposées lors Championnats du monde d’athlétisme en août 2017.

Il faut comprendre qu’au moment d’écrire ces lignes, un total de 25 athlètes ont été disqualifiés des Jeux d’hiver de Sotchi et exclus à vie des Jeux olympiques. 11 autres ont perdu leur médaille et un seul Russe a été blanchi.

La Russie continue toutefois à nier qu’un programme de dopage parrainé par l’État existe. Pour l’instant, tout le blâme va à l’ancien directeur des laboratoires antidopage de Moscou et Sotchi Grigory Rodchekov.

De plus, le CIO a imposé une suspension olympique à vie au vice-premier ministre russe Vitali Moutko, responsable de la Coupe du monde de soccer 2018.

Crédit photo : kualalumpurpost.net

Article précédent

Bianca Andreescu joueuse canadienne en 2017

Article suivant

Le Canadien en quête d'un sixième gain consécutif

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *