FootballLCF

Les Alouettes sont éliminés des séries éliminatoires

En encaissant une défaite de 42 à 24 face aux Eskimos d’Edmonton aujourd’hui, les Alouettes de Montréal sont officiellement éliminés des séries éliminatoires. Il s’agit d’un huitième revers consécutif pour l’équipe. On se retrouve donc à une seule défaite du record de médiocrité de l’organisation en 1967 et 1981 de neuf défaites de suite.

Pourtant, la troupe de Kavis Reed avait connu un départ étincelant en marquant 15 points sans riposte dès le premier quart. La défensive a causé deux revirements consécutifs pour permettre à Tyrell Sutton et Brandon Stewart d’inscrire des touchés offensifs, où les deux transformations ont été ratées.

Après un placement des Alouettes, les Eskimos se sont mis en marche grâce à la combinaison du quart-arrière Mike Reilly et du receveur Brandon Zylstra qui a capté 201 verges par la passe au total dans la rencontre. Edmonton a ainsi pris les devants pour la première du match en fin de demie par une marque de 23 à 21.

Toutefois, les Alouettes ont réussi à maintenir le rythme au retour du vestiaire, mais une grave erreur du receveur Ernest Jackson a coulé les espoirs de l’équipe. Ce dernier a échappé une passe de Drew Willy pour se retrouver dans les mains de Chris Edwards qui a inscrit un touché de 68 verges sur le revirement. Après ce majeur, les Eskimos n’ont plus jamais regardé derrière, eux qui menaient déjà 33 à 24.

Cette défaite fait en sorte que les Alouettes sont maintenant éliminés des séries éliminatoires pour une troisième saison consécutive. Ce qui ne fait certainement pas l’affaire des partisans, mais aussi de l’état major de l’organisation qui avait beaucoup d’espoir en ce début de saison 2017.

Le quart-arrière Drew Willy a finalement connu un départ très difficile, alors qu’il a terminé le match avec 19 passes réussies en 29 tentatives pour des gains de 193 verges et deux interceptions. Matt Schitz n’a finalement pas obtenu de temps de jeu pendant le match.

À noter que le porteur de ballon Tyrell Sutton a été encore le seul à s’illustrer dans la rencontre pour les Alouettes, avec des gains de 139 verges au sol en 14 tentatives. Il a cependant causé un revirement en fin de match.

Pour sa part, Mike Reilly a terminé le match avec une bonne performance de 286 verges en seulement 13 passes. Il a aussi lancé deux passes de touché et une interception. Son porteur de ballon CJ Gable a été solide lui aussi avec des gains de 111 verges au sol.

Les Alouettes de Montréal hériteront maintenant d’une semaine de congé avant d’affronter les Tiger-Cats de Hamilton le 22 octobre prochain pour disputer leur dernière rencontre à domicile de cette saison difficile.

Crédit photo : montrealalouettes.com

Article précédent

Le Canadien encaisse une deuxième défaite en 24 heures

Article suivant

Une première depuis 2014 pour l’Armada

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *