FootballNFL

Les Bears optent pour Matt Nagy

Matt Nagy a été nommé entraîneur-chef des Bears de Chicago. Il prend ainsi la relève de John Fox, qui a été remercié il y a une semaine.

Nagy était le coordonnateur offensif des Chiefs de Kansas-City depuis la saison 2016. Il était d’abord entraîneur des quarts pour l’équipe du Missouri depuis 2013.

Son embauche survient deux jours après la défaite de son équipe en séries contre les Titans du Tennessee. Les Bears semblent avoir une grande confiance en Nagy, car il est engagé un seul jour après son entrevue pour le poste.

L’attaque des Chiefs a bien fait cette saison. Elle a terminé 6e au total pour les points marqués avec 25,9 par match. En début d’année, tout fonctionnait pour Kansas-City. C’était toutefois l’entraîneur-chef Andy Reid qui appelait les jeux offensifs. Lorsque l’équipe a commencé à perdre plus souvent qu’à son tour, il a cédé ce privilège à Nagy.

L’équipe s’est peu à peu redressé et a regagné son identité d’attaque explosive. Dans le match le plus crucial de leur saison régulière, contre les Chargers, KC a inscrit 30 points au tableau. S’ils perdaient ce match, les Chiefs n’auraient sans doute pas fait les séries. Matt Nagy a donc fait preuve de caractère et a bien géré la pression.

L’homme de 39 ans en sera à sa première expérience en tant qu’entraîneur-chef, autant dans la NFL que dans toute sa carrière. Il n’a jamais entraîné une équipe universitaire. Son premier défi s’annonce de taille. Les Bears consistent une des pires équipes de la NFL depuis plusieurs saisons. Ayant déjà spécialement travaillé avec des quarts-arrière, Nagy sera comblé de pouvoir compter sur un jeune quart talentueux en Mitch Trubisky. Choisi 2e au repêchage de 2017, l’américain de 23 ans a connu quelques difficultés à sa première saison. Nagy aura la tâche de le redresser et en faire de lui un quart de concession, un peu comme Sean McVay l’a fait avec Jared Goff.

Crédit photo : chicagotribune.com

Article précédent

Tyrell Sutton demeure dans le nid des Alouettes

Article suivant

Le Crimson Tide reprend son titre

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *