FootballNFL

Une date limite mouvementée

Contrairement aux dernières années, plusieurs gros noms ont changé d’adresse dans la NFL en raison de la date limite des échanges.

Duane Brown contre Jeremy Lane et deux choix au repêchage

Les Seahawks de Seattle ont parti le bal, hier soir, en allant chercher le vétéran Duane Brown. Les Seahawks ont donné Jeremy Lane aux Texans pour faire l’acquisition du bloqueur à gauche. Ils ont également dû ajouter un choix de 5e tour en 2018 et un 2e choix en 2019.

Jeremy Lane ne cadrait plus particulièrement dans les plans de Seattle. La recrue Shaq Griffin, qui évolue à la même position que Lane, fait très bien cette saison. Lane était donc devenu le troisième demi de coin de son équipe. En 2018, son salaire aura un impact de 6 millions sur la masse salariale. Les Seahawks devaient donc s’en départir. D’ailleurs, tout le monde le sait, la faiblesse de ceux-ci est la ligne à l’attaque. En Duane Brown, ils ajoutent un joueur de confiance, qui est allé 3 fois au Pro Bowl. C’est un bon échange pour les deux équipes, car Lane fera tout de même du bon boulot pour les Texans. Les choix au repêchage ont aussi une très grande valeur dans la NFL.

Mise à jour : Après avoir échoué des tests physiques, Jeremy Lane n’a pas pu être échangé aux Texans. Ce sont donc un choix de 3e tour en 2018 et un de 2e tour en 2019 qui prend la direction de Houston en retour de Brown.

Jimmy Garoppolo contre un choix au repêchage

Les 49ers de San-Francisco ont réussi un bon coup en allant chercher Garoppolo des Patriotes en retour d’un choix de 2e tour en 2018. Ils avaient vraiment besoin d’un bon quart-arrière de futur. Ils ne l’ont pas payé trop cher. Oui, un 2e choix a beaucoup de valeur, mais aucun quart de cette qualité n’aurait été disponible rendu à cet échelon. Aussi, Garoppolo a appris des leçons auprès de Tom Brady et de Bill Belichick. Souvent considéré comme le meilleur duo quart-arrière/entraîneur, Garoppolo a acquis beaucoup d’expérience et de savoir auprès d’eux.

Si ce marché est bien favorable pour les 49ers, il l’est quelque peu moins pour les Pats. Ils ont déjà échangé Jacoby Brissett aux Colts. Alors, sans Garoppolo, ils n’ont plus vraiment de quart réserviste talentueux qui connait bien le système. En fait, en ce moment, le deuxième quart serait Julian Edelman, mais il est blessé. Alors, advenant une blessure à Tom Brady, les Patriotes seraient dans de beaux draps. Il faut toutefois donner le bénéfice du doute à Belichick, car il ne fait jamais rien pour rien. Il est sans aucun doute le meilleur génie de la NFL et il va probablement réussir à dénicher une future vedette avec le choix qu’il a acquis des Niners.

Jay Ajayi contre un choix au repêchage

Jay Ajayi prend la direction de Philadelphie, en retour d’un choix de 4e tour en 2018. Un échange tout simplement incompréhensible. Ajayi était sans aucun doute le joueur le plus talentueux des Dolphins. Pour une équipe qui s’est fait blanchir deux fois déjà cette saison, ce n’était pas la meilleure idée de se départir de son meilleur joueur. Déjà que Ryan Tannehill soit blessé, Ajayi était la seule lueur d’espoir pour les Dolphins. Leurs partisans sont réellement furieux en ce moment, et avec raison.

Ce n’est pas comme si les Dolphins recevaient quelque chose d’intéressant en retour. Ils obtiennent seulement un choix de 4e tour au repêchage. Ce n’est pratiquement rien. Inutile de mentionner que les Eagles ont gagné cet échange. Même s’ils ont déjà Blount, Ajayi va grandement aider les Eagles. Personnellement, je m’attendais peut-être à un autre échange de Philadelphie pour de départir de Blount, mais ce n’est pas arrivé. Ajayi sera le porteur d’avenir des Eagles, assurément.

Kelvin Benjamin contre des choix au repêchage

Kelvin Benjamin a été échangé aux Bills de Buffalo contre un choix de 3e tour et un de 7e tour en 2018. De toute évidence, c’est la nouvelle mode cette année, d’échanger des gros noms pour des choix au repêchage. Il s’agit d’un grand coup pour les Bills, car LeSean McCoy était assez seul avec Tyrod Taylor pour mener l’attaque.

Les Bills font bonne figure en 2017, ils sont dans la course pour les séries. Maintenant, avec McCoy qui s’est enfin réveillé et l’ajout de Benjamin, il ne faudrait pas s’étonner de les voir participer aux séries.

Les Panthers sont maintenant quelque peu dans le pétrin au poste de receveur. Déjà que Greg Olsen est blessé et ne reviendra pas avant la semaine 12, Benjamin était la cible numéro 1 de Cam Newton. Peut-être que Ron Rivera était impressionné par le niveau de jeu de la recrue Curtis Samuel, mais ce serait étonnant. Il n’a vraiment rien cassé, ce serait donc étonnant qu’il soit la raison du départ de Benjamin. D’autant plus que le jeu au sol n’est pas sublime pour les Panthers. C’est un autre échange douteux, qui rentre dans la même catégorie que celle de Ajayi.

Cette date limite aura été, pour le moins, assez mouvementé. Déjà que c’est assez rare de voir des échanges d’envergure dans la NFL, il y en a eu plusieurs au cours de quelques heures seulement. Aussi que certains de ces échanges étaient douteux. Pour l’instant, les grands gagnants aujourd’hui sont sans aucun doute les Eagles de Philadelphie. Qui sait, peut-être gagneront-ils leur premier SuperBowl !

Crédit photo : sportsillustrated.com

Article précédent

Monnaie d'échange à surveiller dans la LNH

Article suivant

Pierre-Alexandre Parenteau se tourne vers la KHL

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *