FootballNFL

Dez Bryant sur son départ ?

Après la signature d’Allen Hurns, l’avenir de Dez Bryant avec les Cowboys de Dallas est nébuleux. Est-ce qu’il pourrait quitter Dallas sous peu ?

Bryant commandera un salaire de 12,5 millions en 2018 et il aura un impact de 16,5 millions sur la masse salariale, selon spotrac.com. L’an dernier, le receveur de 29 ans n’a récolté que 838 verges et 6 touchés. Ses chiffres ne sont pas terribles, mais il n’est plus l’ombre de ce qu’il a déjà été auparavant.

Il n’a jamais réellement trouvé une chimie avec Dak Prescott. La dernière saison où Bryant était qualifié de joueur étoile remonte à 2014. Il avait amassé plus de 1300 verges et 16 touchés. 2014 est la dernière saison où Tony Romo était le quart partant pour toute l’année. Bref, depuis que Romo est parti, Bryant ne mérite pas son salaire. C’est pourquoi les Cowboys tenteraient, dans un premier temps, de restructurer son contrat pour que Bryant reste, mais pas à 12 millions.

Si Dez n’accepte pas de réduire son salaire, il ne faut pas être surpris de le voir être libéré. Les rumeurs concernant le vétéran se sont accentuées depuis que les Cowboys ont signé le receveur Allen Hurns. L’ancien des Jaguars de Jacksonville a démontré qu’il pouvait être un joueur fiable, mais il a été ralenti par les blessures au cours des deux dernières saisons. Ayant signé un contrat de 2 ans et 12 millions, Hurns est capable d’apporter ce que Bryant apporte présentement aux Cowboys, mais il coûte deux fois moins d’argent. Sans mentionner que Prescott est un meilleur quart-arrière que Blake Bortles, l’ancien quart de Hurns.

Bennett accroche ses crampons

L’ailier rapproché Martellus Bennett a décidé de prendre sa retraite après 10 saisons dans la NFL. Il a justement été repêché par les Cowboys de Dallas en 2008, 61e sélection au total. Il a aussi porté les couleurs des Giants, des Bears, des Patriots et des Packers. Le vétéran de 31 ans a remporté le Super Bowl avec les Patriots en 2016.

Crédit photo : dallasmorningnews

Article précédent

Jake Evans fait avancer son équipe | Moins de chance pour Ryan Poehling

Article suivant

Dernier samedi soir du Canadien au Centre Bell

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *