FootballLCF

Enfin une victoire à domicile pour les Alouettes

Les Alouettes de Montréal ont signé seulement une deuxième victoire cette saison, grâce à un gain de 25 à 22 face aux Argonauts de Toronto hier soir.

Cela faisait plus d’un an (11 aout 2017) que la troupe de Mike Sherman n’avait pas remporté de match à domicile avec une séquence de 9 défaites consécutives. Ironiquement, c’est face aux Argonauts l’an passé que l’équipe a réussi sa dernière victoire.

Le quart-arrière Antonio Pipkin a été la principale bougie d’allumage de l’équipe, réussissant un total de 22 passes en 32 tentatives pour 303 verges et une interception. Pendant le match, il a démontré sa polyvalence avec quelques courses intéressantes et de longues passes très précises. Il a d’ailleurs récolté 29 verges au sol en 6 courses pour 2 touchés. Pourrait-il devenir le partant officiel devant Johnny Manziel ?

D’ailleurs, cela fait également près d’un an qu’un quart-arrière des Alouettes n’avait pas récolté plus de 300  verges par la passe depuis Darian Durant l’an passé.

Le porteur de ballon William Stanback, qui remplaçait Tyrell Sutton dans cette rencontre, a bien fait avec une performance respectable de 53 verges en 11 courses.

Même s’il a raté ses deux transformations dans le match, le botteur Boris Bede a réussi ses 4 tentatives de placement, procurant les trois points nécessaires pour signer la victoire en fin de rencontre. Durant la séquence suivante, Zach Medeiros n’a pas été en mesure de créer l’égalité pour Toronto, alors que son placement a touché le poteau du côté gauche.

Sur le jeu d’avant, Henoc Muamba a réussi un plaqué très important pour les Alouettes, forçant les Argonauts à reculer de 6 verges avant le placement final. La séquence de 6 défaites consécutives a été freinée de cette façon, comme si la troupe montréalaise venait de remporter la coupe Grey.

« Je devais effectuer un blitz sur ce jeu, mais je savais qu’ils aiment les passes pièges dans cette portion du terrain. J’ai vu que ça arrivait et j’ai réagi », a expliqué Muamba.

La défensive des Alouettes a d’ailleurs fait le travail, limitant le quart-arrière McLeod Bethel-Thompson à 26 passes réussies et 296 verges par la voie des airs pour concéder seulement 354 verges en attaque.

Les Alouettes tenteront de remporter un deuxième match de suite pour la première fois depuis le 30 octobre 2016, alors qu’ils visiteront le Rouge et Noir d’Ottawa vendredi soir prochain.

Crédit photo : lcf.ca

Article précédent

La rivalité repart entre l'Impact et le Toronto FC

Article suivant

Noah Hanifin confiant de s'entendre avec les Flames

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *