FootballNFL

Les Titans reviennent de l’arrière et l’emportent

Les Titans du Tennessee ont comblé un écart de 18 points pour vaincre les Chiefs de Kansas City, dimanche après-midi à Arrowhead, dans le premier match des séries de la NFL.

C’était seulement la quatrième fois de l’histoire de la ligue qu’une équipe revenait d’un écart de plus de 18 points; une deuxième fois à l’étranger. Rappelons que la dernière occurrence n’est venue que l’an passé, lors du Superbowl entre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Falcons d’Atlanta.

Le jeune quart-arrière des Titans, Marcus Mariota, a surmonté une mauvaise première demie pour finir le match avec 204 verges par la passe et 46 verges par la course. Le porteur Derrick Henry a profité de l’absence de Demarco Murray pour accumuler 191 verges totales ainsi qu’un touché.

De leur côté, les Chiefs ont subi une sixième défaite de suite en série devant leurs partisans. Alex Smith, le quart des Chiefs a lancé pour des gains de 264 verges et deux touchés dans une cause perdante. Pendant ce temps, Kareem Hunt, qui a obtenu le plus haut total de verges au sol de la NFL en saison régulière, n’a touché au ballon que 14 fois.

Avantage Kansas City en première demie

Le match s’était pourtant amorcé sur les chapeaux de roue pour les Chiefs. Grâce à deux touchés de ses joueurs vedettes, Hunt et Travis Kelce, l’équipe du Missouri a rapidement pris les devants 14-0 au premier quart.

Même qu’Alex Smith, avait déjà plus de 150 verges par la voie des airs à sa fiche après quinze minutes de jeux dominées par l’équipe à domicile.

De l’autre côté, l’attaque des Titans éprouvait toutes les difficultés du monde à faire avancer le ballon. Les deux premières séquences de l’équipe du Tennessee n’ont d’ailleurs duré que trois jeux.

L’équipe en bleu et blanc a dû attendre la fin de la demie pour s’inscrire au tableau sur un placement de 49 verges de Ryan Succop.

Alex Smith a cependant complété sept passes – dont un touché à Demarcus Robinson – en un peu moins de deux minutes pour donner une confortable avance à son équipe à la mi-temps. C’était alors 21-3 et la formation de Kansas City semblait voguer vers une victoire.

Seul bémol : Travis Kelce, l’ailier rapproché vedette des Chiefs, a été frappé  à la tête en fin de première demie, blessure qui lui a coûté le reste du match.

Explosion inattendue

C’est une équipe des Titans revigorée qui s’est présentée sur le terrain en deuxième demie. Mariota a lancé pour 51 verges et couru pour 21 lors de la première séquence de sa formation au troisième quart.

Dans un jeu exceptionnel pour conclure la séquence de plus de huit minutes, Mariota a récupéré sa passe rabattu et plongé dans la zone des buts pour le touché. Il a du même coup été crédité d’une passe de touché et d’une réception pour un touché. De quoi faire plaisir aux fanatiques de fantasy football.

Sans Kelce, l’attaque des Chiefs a fait du sur place, ce malgré un échappé récupéré à la ligne de 28 des Titans en fin de troisième quart.

Henry a réduit l’écart à 21-16 en début de quatrième quart, puis une passe de 22 verges de Mariota à Eric Decker, pourtant invisible dans le reste de ce match, a donné les devants pour de bon à l’équipe du Tennessee. C’était le dix-neuvième point sans réplique de la brigade de Mike Mularkey.

Les Titans affronteront les Patriots ou les Steelers de Pittsburgh la semaine prochaine pour un match des séries de division de la Conférence américaine.

Crédits photo: chiefs.com

Article précédent

Les Blue Jays font l'acquisition de Yangervis Solarte

Article suivant

Les Falcons éliminent les Rams

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *