FootballLCF

Mike Sherman souhaiterait demeurer avec les Alouettes

L’entraineur-chef actuel des Alouettes de Montréal, Mike Sherman aurait fait valoir ses intentions de demeurer avec l’équipe l’an prochain. Cela dépendra donc évidemment de la décision du directeur général Kavis Reed, ainsi que des propriétaires Bob et Andrew Wetenhall.

L’information a d’abord été livrée par le secondeur Henoc Muamba à la radio qui mentionnait que Sherman voulait demeurer à Montréal.

Pour le moment, c’est difficile de dire que l’organisation a connu une belle saison, alors qu’on montre un dossier de 3 victoires et 13 revers jusqu’à maintenant. Il faut donc se poser la question à savoir ce qui n’a pas fonctionné chez les Alouettes. Est-ce en raison d’une mauvaise gestion par les entraineurs ou simplement le fait qu’on ne compte pas sur suffisamment de talent pour remporter des matchs.

Il s’agit d’une cinquième saison consécutive où l’équipe connait des difficultés et on a changé d’entraineur-chef chaque fois, passant entre Tom Higgins, Jim Popp, Dan Hawkins, Jacques Chapdelaine, Kavis Reed et Mike Sherman sur les lignes de côtés. Bref, il est peut-être temps de miser sur de la stabilité pour tenter de conserver le même livre de jeu pour une plus longue période de temps. Les joueurs pourraient donc s’ajuster un peu plus facilement, surtout en attaque.

Même si plusieurs joueurs de ligne offensive ont été blessé et que les combinaisons de joueurs sont incalculables cette saison, il faudra absolument trouver le moyen de retrouver nos lettres de noblesse en attaque. Depuis l’ère Anthony Cavillo, plus rien ne fonctionne. La contribution des jeunes quarts-arrière, Johnny Manziel et Antonio Pipkin devra faire une différence l’an prochain, alors que les receveurs devront également se démarquer. Peu importe, rien n’a été positif de ce côté cette année.

Ce qui passera certainement pas une autre question, le retour de Khari Jones comme coordonnateur offensif de l’équipe. On sait que l’attaque se classe au dernier rang du circuit dans plusieurs catégories et il faudra une plus grande production collective pour rester compétitif. Ce dernier aura donc beaucoup de chose à réfléchir pendant la saison morte.

« Oui, on retient des choses match après match. Je dois avouer que j’ai déjà hâte de me replonger plus attentivement dans cette tâche après la saison. Il faudra identifier la meilleure formule pour aider notre organisation », indiqué Jones.

Peu importe la décision de l’organisation, on se répète, mais il est grand temps de trouver des solutions chez les Alouettes. Mike Sherman pourra-t-il poursuivre son travail l’année prochaine ? À suivre…

Crédit photo : Twitter / Alouettes

Article précédent

Rocco Baldelli devient gérant des Twins

Article suivant

Le Canadien vise le premier rang de la LNH

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *