DiversFootball

Les Mustangs de l’université Western, l’équipe à battre ?

Grâce à une victoire incroyable de 75 à 32 hier après-midi, les Mustangs de l’université Western ont démontré leur supériorité sur les Golden Hawks de Laurier. Ils ont donc remporté la 110e Coupe Yates, remis à l’équipe championne dans la portion ontarienne de football universitaire, l’équivalent de la coupe Dunsmore au Québec. On parle d’un record pour le nombre de points inscrit par une seule équipe dans le même match.

Malgré un premier quart très serré, la rencontre s’est véritablement décidée au deuxième quart, alors que les Mustangs ont inscrit 26 points sans riposte pour se forger une avance de 27 points à la demie. Ce qui a complètement découragé les Golden Hawks de remonter la pente pour la deuxième partie de la rencontre.

Considérés comme les favoris universitaires au Canada, les  Mustangs ont utilisé leur excellent jeu au sol pour prendre du rythme dans la rencontre. Le porteur de ballon québécois Cedric Joseph a connu un match incroyable avec un total de 251 verges par la course en 21 tentatives. Au total, le jeu au sol a acquis 428 verges dans le match.

Pour sa part, le quart-arrière Chris Merchant n’a pas dû en faire beaucoup, en raison du succès au sol avec un total de 13 passes réussies sur 18 tentatives, ainsi que 220 verges et 2 touchés par la voie des airs.

Même si ce match a été très offensif au pointage, il faut également souligner la bonne rencontre de la brigade défensive des Mustangs qui a fermé la porte au bon moment à l’attaque adverse durant le deuxième quart. Grâce à une bonne pression sur le quart-arrière et d’excellentes couvertures sur les receveurs, les joueurs défensifs ont donné l’énergie nécessaire à leurs coéquipiers en attaque.

Les Québécois Jean-Gabriel Poulin, Philippe Dion, Jordan Beaulieu et Anthony Joyal font partie de cette solide défensive et ils seront à surveiller pour leur prochain match durant le Coupe Uteck face au Axemen d’Acadia (5e). Pour la majorité de ces quatre joueurs, on parle de vétérans dans l’équipe. Ils ont choisi le parcours universitaire ontarien, mais ils connaissent d’excellentes carrières respectives et ils font aussi partie du bassin d’espoirs québécois pour la NFL et la LCF dans les prochaines années.

Bien sûr, on se concentre surtout à la portion québécoise du football universitaire avec le Rouge et Or qui est très dominant depuis plusieurs années, mais ils devront vraiment surveiller les Mustangs, si les deux équipes s’affrontent en finale de la Coupe Vanier, le 25 novembre prochain. On parle de deux des trois meilleures formations au Canada selon le classement établi.

Pour sa part, le Rouge et Or affrontera les Dinos de Calgary (2e) en finale de la coupe Mitchell samedi prochain en après-midi. On pourrait donc favoriser les Mustangs de l’université Western en finale, alors que l’équipe compte sur plusieurs québécois qui se démaquent dans leur formation.

Crédit photo : sportsnet.ca

Article précédent

Sebastian Vettel renoue avec la victoire

Article suivant

Réveil salutaire de Max Pacioretty

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *