FootballNFL

Partie pour la gloire !!

L’attente est enfin terminée, c’est dimanche soir que sera présenté le Super Bowl LII opposant les champions de la conférence Américaine, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre contre les champions de la conférence nationale, les Eagles de Philadelphie. Ce match opposera aussi les deux meilleures équipes de la saison régulière, car les deux ont dominé dans leur association respective et ont terminé la dernière campagne avec une fiche de 13 victoires contre 3 revers. Les Eagles et les Patriots sont à égalité au deuxième rang dans la NFL pour la moyenne de points marqués par match en attaque (28,5) et pour les points marqués lors d’une saison complète (458) derrière les Rams de Los Angeles.

Peu importe qui remportera le Super Bowl LII, plusieurs histoires seront écrites et des records seront battus, car d’un côté les Patriots souhaitent devenir la première équipe dans l’histoire de la NFL à remporter six fois le Super Bowl, eux qui sont à égalité avec les Cowboys de Dallas qui ont remporté le Super Bowl à cinq reprises (72, 78, 93, 94, 96). Tom Brady souhaitera se distancer de tous les autres quarts-arrières et faire taire les débats sur qui est le meilleur joueur de tous les temps (GOAT), en ajoutant une sixième bague du Super Bowl à sa collection. D’un autre côté, avec une victoire, les Eagles remporteraient leur premier titre du Super Bowl depuis la création de la franchise en 1933. C’est une équipe qui a toujours eu de la difficulté à connaître du succès en séries, mais elle semble être en bonne position cette année avec un Nick Foles en confiance au poste de quart.

Forces et les faiblesses des deux équipes pour savoir qui aura l’avantage lors du Super Bowl LII:

En attaque, difficile de ne pas donner l’avantage aux Patriots en raison de leur quart-arrière Tom Brady qui en sera à sa huitième présence au Super Bowl, présentant une fiche de 5 victoires contre 2 défaites. Le quart-arrière des Patriots est tout feu tout flamme lors de ce match ultime, complétant en moyenne 66,5% de ses passes. Brady  lance pour 295 verges et son ratio touché/interception est impressionnant avec 15 passes de touchés et 5 interceptions. Les Patriots ont terminé au premier rang dans la NFL pour les verges totales en saison régulière avec 394 en 2017.

Ils ont une attaque diversifiée principalement axée sur le jeu aérien et plusieurs joueurs qui peuvent se démarquer et jouer les héros. On parle de Brandon Cooks qui est une menace verticale en raison de sa rapidité, Danny Amendola qui a joué les héros avec 2 touchés dans la victoire contre Jacksonville la semaine dernière et il ne faudrait pas oublier les porteurs de ballon James White et Dion Lewis. Bonne nouvelle pour les Patriots, car la cible préférée de Tom Brady, l’ailier rapproché Rob Gronkowski sera en uniforme après avoir réussi les tests du protocole des commotions cérébrales imposé par la NFL.

Par contre, il ne faudrait pas oublier que les Eagles se sont rendus au Super Bowl LII en raison de leur attaque qui est très explosive et bien balancée à tous les niveaux. Les Eagles ont terminé au deuxième rang pour les verges au sol en moyenne par match avec 132 et ont beaucoup de profondeur à la position de porteur de ballon avec Legarette Blount, Jay Ajayi et Corey Clement. Blount et Ajayi sont des joueurs très physiques à la ligne de mêlée et sont très difficiles à plaquer en raison de leur gabarit (6’0 », 250 lb) et (6’0 », 220 lb). Ils sont excellents après le premier contact et souvent, ça prend plus qu’un joueur pour les amener au sol. Corey Clement est un porteur de ballon un peu plus petit qu’Ajayi et Blount à 5’9 », mais il est tout aussi explosif. Les Eagles l’utilisent beaucoup sur les passes voilées dans le flanc, car Clement possèdent de bonnes mains pour attraper le ballon, il est très agile pour effectuer des changements de direction et pour éviter les plaqués.

Pour ce qui est du groupe de receveur des Eagles, plusieurs peuvent faire la différence comme Alshon Jeffrey, Torey Smith et Nelson Agholor. L’ailier rapproché des Eagles, Zach Ertz est en train de s’établir tranquillement parmi les meilleurs joueurs de la NFL à sa position, lui qui a terminé à égalité au premier rang chez les ailiers rapprochés en compagnie de Rob Gronkowski (Patriots) et de Travis Kelce (Chiefs) avec 8 réceptions pour des touchés.

Une autre belle histoire en attaque est celle du quart-arrière Nick Foles qui est venu en relève à Carson Wentz, le quart-arrière #1 chez les Eagles qui s’était déchiré le ligament croisé antérieur lors de la semaine #16. Foles a pris les rênes de l’attaque des Eagles comme un maître, en affichant un pourcentage de passes complétés supérieur à 75%. Il  lance pour 588 verges et a obtenu trois passes de touchés contre aucune interception en séries. Il ne faut pas oublier que le quart des Eagles avait justement connu ses meilleurs moments en carrière avec l’organisation des Eagles en 2013, affichant le meilleur ratio touché/interception dans l’histoire de la NFL avec 27 touchés et 2 interceptions seulement.

En défensive, les Eagles de Philadelphie devraient avoir l’avantage, car ils ont une excellente ligne défensive qui est très explosive, menée par le vétéran Chris Long, un joueur qui a remporté le Super Bowl avec les Patriots la saison dernière. Ils ont plusieurs joueurs sur la ligne défensive qui peuvent mettre de la pression sur le quart-arrière, comme Fletcher Cox qui est parmi l’élite des plaqueurs défensifs dans la NFL. Ce dernier compte 5,5 sacs du quart, en plus d’avoir recouvert un échappé pour un touché. Brandon Graham est le meneur chez les Eagles pour les sacs (9,5), suivi de Derrick Barnett et Chris Long qui ont amassé chacun 5 sacs du quart. Les Eagles ont la ligne défensive pour se rendre au quart-arrière Tom Brady puisque leur rapidité leur permettra d’appliquer une pression constante à quatre joueurs et de laisser sept joueurs en couverture de passe. Ce qui devrait compliquer la tâche du quart-arrière de 40 ans.

Il ne faudrait pas oublier la défensive de la Nouvelle-Angleterre, qui accorde en moyenne 16,5 points par match depuis la semaine 5 dans la NFL et elle possède d’excellents demis de coin avec Malcom Butler et Stephon Gilmore. La ligne défensive de la Nouvelle-Angleterre a aussi récolté 11 sacs du quart en deux matchs de séries cette année.

Sur les unités spéciales, les Patriots ont l’avantage en raison de leur vétéran botteur Stephen Gostkowski qui réussi les bottés de précision importants sur courtes et longues distances. Il est excellent lors des bottés courts pour donner l’effet désiré sur le premier bond du ballon, afin de surprendre l’adversaire et permettre à son équipe de reprendre possession du ballon. Dépendamment du niveau d’explosivité des unités spéciales, l’entraîneur des Patriots, Bill Belichick optera pour un botté à l’extérieur des limites du terrain (touchback) ou pour un botté avant d’atteindre la zone des buts, afin de forcer le joueur à retourner le ballon. Les Eagles sont parmi les meilleures unités spéciales de la NFL à chaque année avec 8 touchés, sur des retours de bottés d’envoi et de dégagement depuis 2014.

Finalement, pour ce qui est des entraîneurs, difficile de parier contre Bill Belichick qui a participé au Super Bowl à plusieurs reprises en tant qu’assistant, coordonnateur défensif et entraîneur-chef. Il a remporté deux Super Bowl en 1986 et en 1990 avec les Giants de New York à titre de coordonnateur défensif et cinq à titre d’entraîneur-chef des Patriots. Bill Belichick est reconnu pour éliminer le meilleur aspect du jeu de l’équipe adverse et dans le cas des Eagles, ce sera le jeu au sol. Comme il a réussi à le faire contre les Titans avec Derrick Henry et contre Jacksonville avec Leonard Fournette.

Bill Belichick voudra contenir le monstre à trois têtes des Eagles soit Legarette Blount, Jay Ajayi et Corey Clement. Le jeu favori de Nick Foles est la feinte de remise au porteur de ballon pour ensuite aller par la voie des airs. Donc, si jamais l’attaque au sol des Eagles est neutralisée, le fameux RPO (feinte de courir pour passer le ballon) ne marchera pas aussi bien que contre les Vikings et les Falcons. Puisque Foles est un quart-arrière mobile, la Nouvelle-Angleterre devra jouer des couvertures homme à homme contre les receveurs des Eagles, afin d’appliquer plus de pression sur Nick Foles. Il sera intéressant de voir l’ajustement de Bill Belichick à la demie, si jamais les Patriots tirent de l’arrière à la mi-temps.

Prédiction:

L’expérience des Patriots fera la différence et qu’ils remporteront un match serré par la marque de 30-23 qui se décidera encore dans les derniers instants du match, car chaque Super Bowl que la Nouvelle-Angleterre a disputé s’est toujours soldé par des matchs très serrés. Ça n’a jamais été une balade dans le parc pour les Patriots au Super Bowl. Ils remporteront donc un deuxième Super Bowl d’affilée et deviendront la seule équipe dans l’histoire de la NFL à avoir remporté six championnats.

Credit Photo: nfl.com

Article précédent

Alvin Kamara, recrue de l'année dans la NFL

Article suivant

Nikita Scherbak aura sa chance face aux Ducks

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *