FootballLCF

Restez méfiants avec l’ajout de Mike Sherman

Alors que les Alouettes de Montréal ont présenté Mike Sherman comme le nouvel entraineur-chef de l’équipe, il faut toutefois rester méfiant avec cette annonce récente.

Tout d’abord, on peut certainement parler d’un ajout positif au sein de l’organisation montréalaise, alors que Sherman est un entraineur qui possède beaucoup d’expérience dans le monde du football américain. En plus d’avoir dirigé les Packers de Green Bay pendant six saisons, il a aussi été coordonnateur à l’attaque dans la NFL pour trois autres formations, ainsi qu’entraineur-chef à l’université du Texas. Ce qui fait de lui un homme qui aime enseigner à ses joueurs et qui sait quoi faire pour relancer une équipe comme les Alouettes en ont besoin. Toutefois, il faut tout de même se demander pourquoi il se retrouvait pour une école secondaire au Massachusetts  dans les deux dernières années. Voulait-il se rapprocher de sa famille (il possède une maison Cape Cod) ou ne recevait-il pas de meilleures offres dans le monde du football ?

L’autre point positif, c’est que l’homme de  63 ans est un excellent technicien offensif. Il connait bien les systèmes en attaque et apportera des nouveautés au sein du livre de jeux de l’équipe. Après une saison à oublier en attaque pour les Alouettes, Sherman est probablement la meilleure personne pour trouver des solutions aux problèmes offensifs de l’équipe qui a terminé au dernier rang de la LCF pour les points marqués, les verges par la passe et les passes de touché. Ainsi, on ne peut que s’améliorer l’an prochain avec de nouvelles bases.

Cependant, il est important de rester méfiant avec l’arrivée de Mike Sherman sur les lignes de côtés. Premièrement, cela fait maintenant 4 entraineurs en 5 ans que l’on présente devant la presse. Chaque fois, on est certain qu’il s’agit du bon candidat avec le même refrain qui tourne autour d’une nouvelle philosophie d’équipe. Ainsi, on verra bien comment le nouvel entraineur voudra construire sa nouvelle équipe d’assistants. Un choix qui devrait être annoncé en début d’année 2018.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’ajustement entre la NFL et la LCF peut parfois causer des mots de tête à certaines personnes. Heureusement, les Alouettes n’ont pas eu ce problème avec Marc Trestman à l’époque, mais n’ont pas eu la main chanceuse avec Dan Hawkins par la suite. Ce qui fait en sorte que Mike Sherman doit apprendre à bien s’entourer par des connaisseurs du football canadien pour reconnaitre les tendances de la LCF. Un élément que Trestman a rapidement considéré à son arrivée dans la ligue et que Sherman a semblé indiqué durant le point de presse hier. 3 coupes Grey plus tard, Trestman est maintenant reconnu dans le circuit Ambrosie. Verra-t-on la même chose avec coach Sherman ?

Crédit photo : tvasports.ca

Article précédent

Paul Byron rate l'entrainement du Canadien

Article suivant

Anders Lee, le prochain Pierre Turgeon ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *