FootballNFL

Un autre miracle en vue ?

Ce weekend de football prendra fin ce dimanche vers 16h40, alors que les champions de la division Sud de la Nationale, les Saints de La Nouvelle-Orléans feront face aux champions défendants du dernier Super Bowl, les Eagles de Philadelphie en direct du Mercedes-Benz SuperDome.

Ce sera le deuxième affrontement entre les deux équipes cette année et cette rencontre aura des allures de revanche pour les Eagles, alors qu’ils tenteront de venger leur humiliation de 48-7 qu’ils avaient subi lors de la semaine #11. Le scénario est différent pour Philadelphie puisque c’était Carson Wentz qui était le quart-arrière plus tôt cette saison. Cette fois, Nick Foles sera le partant. Cependant, les Saints présentent la meilleure fiche dans la NFL avec 13 victoires et seulement 3 défaites. Qui l’emportera ?

Les Saints sont presque imbattables à domicile. C’est très difficile de gagner en Nouvelle-Orléans puisque c’est un endroit hostile et depuis leur conquête du Super Bowl XLIV en 2010, ils ont une fiche de 43-19 au Mercedes-Benz Superdome. De plus, les Saints peuvent compter sur l’un des meilleurs quarts-arrière dans la ligue en Drew Brees, lui qui détient le record pour le plus de verges par la passe dans l’histoire de la NFL avec 74 437 et il a fracassé un autre record qu’il avait déjà, celui du pourcentage de passe complétée en une saison avec 74%. Brees est très intelligent avec le ballon. Il est en mesure d’anticiper le jeu et de prendre une décision rapidement avant même que la pression ne se rende à lui. Il possède aussi un bras canon et il ne commet pas de revirements, donnant toujours une chance à son équipe de remporter la victoire.

De leur côté, les Eagles peuvent compter sur l’appui du messie au poste de quart-arrière, « Saint » Nick Foles affiche des statistiques impressionnantes en séries éliminatoires, complétant 72% de ses passes pour des gains de 1237 verges, 8 touchés et 3 interceptions en quatre rencontres en carrière. Philadelphie semble jouer avec une nouvelle identité par la présence de Nick Foles sur le terrain, lui qui essaie toujours de donner une chance à ses coéquipiers d’attraper le ballon. La semaine dernière, la couverture en défensive des Bears de Chicago était tellement serrée qu’il devait lancer le ballon au-dessus de la tête des receveurs.

De plus, les Eagles ont eu de la difficulté à établir le jeu au sol dimanche dernier amassant seulement 42 verges sur 23 portées. La situation sera la même face au front défensif des Saints qui est hermétique contre le jeu au sol, eux qui sont classés au deuxième rang dans la NFL cette saison pour la moyenne de verges terrestres accordées par match avec 80.2. Cependant, Nick Foles pourra en tirer avantage, alors que le champ arrière des Saints est plus vulnérable face au jeu aérien. Le demi de coin Eli Apple commet beaucoup de pénalités d’obstruction depuis qu’il s’est joint aux Saints. Il a tendance à retenir l’adversaire lorsqu’il se fait battre de vitesse. Ce dernier devra élever son jeu d’un cran, alors que ce sera Carl Cheffers qui arbitrera la rencontre de dimanche, lui qui appelle en moyenne 16 pénalités par match.

Les deux équipes ont d’excellents receveurs de passe. On sera en mesure de remporter nos batailles à un contre un du côté d’Alshon Jeffery et Nelson Agholor, eux qui sont très physiques à la ligne de mêlée. Plusieurs personnes se demandaient pourquoi les Eagles ont fait l’acquisition de Golden Tate le 30 octobre dernier, lui qui a été la cible de prédilection lors du touché victorieux face aux Bears. Depuis 2014, Tate mène la NFL pour les verges après l’attrapée, avec 2736 et pourrait bien être un facteur déterminant advenant une victoire des Eagles.

Cependant, les Saints ont une attaque très explosive, eux qui sont très bien balancés autant au sol que par la passe avec le receveur Michael Thomas. Il est la cible préférée de Drew Brees, récoltant 125 réceptions pour des gains de 1405 verges, un sommet en carrière. La Nouvelle-Orléans peut compter sur un monstre à deux têtes avec la présence du porteur de ballon Alvin Kamara et Mark Ingram. Les deux apportent leur lot de problèmes. Kamara est dangereux en raison de sa vitesse, est très agile, possède de bonnes mains pour attraper le ballon sur les jeux de passes voilées et il est excellent après le premier contact. De son côté, Ingram punira l’adversaire avec des courses en puissance en plein centre du front défensif. Il foncera tête baissée pour aller chercher des verges supplémentaires, lui qui est très difficile à amener au sol.

Ma prédiction:

Ce sera un match offensif entre deux équipes qui se sont déjà rencontrées cette saison. Les Eagles ont sûrement regardé les vidéos de la dernière rencontre face aux Saints et voudront certainement être plus compétitifs, afin d’éviter une autre dégelée dans ce match sans lendemain. De plus, ce sera un échange coup pour coup entre Nick Foles et Drew Bress, eux qui devraient connaître toute une performance et qui sont excellents dans les moments importants. Cependant, les Saints se souviennent toujours de leur défaite crève-cœur de 29-24 qu’ils avaient subi l’an passé lors du Miracle à Minneapolis face aux Vikings du Minnesota lors des demi-finales d’association.

Les attentes sont grandes cette saison pour les Saints qui auront l’avantage du terrain jusqu’au Super Bowl, les Eagles sont en feu depuis que Foles a pris les rênes au poste de quart avec 4 victoires d’affilées. La belle histoire des Eagles s’arrêtera face aux Saints et ce sera un duel extrêmement serré, mais ils devraient remporter la rencontre par la marque de 30-27.

Crédit photo: ABC13.com

Écrit par: Tristan Côté

Article précédent

Wayne Simmonds avec le Lightning ?

Article suivant

Grosse performance de Weber et Mete

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *